Les Abbesses de Gagny - Chelles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 21 octobre 2010

Carte postale rare du tabac de l'Abbaye (Gagny Quartier du Chesnay)

Voici une carte postale rare des années 60, de l'angle de la rue de la Haute carrière et de la rue des Pins.

CPA_Chesnay_Tabac_Abbaye_01.jpg

CPA_Chesnay_Tabac_Abbaye_02.jpg

On peut voir la programmation du Dancing du Coq Hardi sur une affiche.

CPA_Chesnay_Tabac_Abbaye_03.jpg

Il est possible de voir le château du chesnay au fond de la rue des Pins.

samedi 4 septembre 2010

Jacques Guillard nous a quitté

Mardi 31 août 2010, dans sa 83ème année, Jacques Guillard nous a quitté.

Nous avons assisté à l'inhumation de notre ami, samedi matin au cimetière ancien de Gournay sur Marne. Les Abbesses de Gagny-Chelles ont financé une gerbe qui a été déposé sur sa dernière demeure.

De la Société Historique de Noisy-le-grand, Gournay-sur-Marne, Champs-sur-Marne, Jacques Guillard avait participé de façon active à nos travaux de recherche et de synthèse qui ont alimenté à notre parution : Le roman du domaine du Chesnay.

Nous avions passé beaucoup de temps à ses côtés et nous avions appris à aimer cet homme d'exception qui va manquer dans le paysage de notre région. Nous nous rappelons de la cloche qui lui servait de sonnette, de nos moments de franche camaraderie autour d'un verre ou deux, de notre émerveillement partagé devant de nouvelles trouvailles et de nos échanges de documents et de cartes postales.

Jacques, tu nous manques.

Le roman du Chesnay Preview

dimanche 14 mars 2010

Le domaine du Chesnay : Biographie du comte Édouard-Léon Roger du Nord

roger_du_nord_edouard1528r3.jpg

Sa biographie personnelle (rédigée par nos soins) :

Le fils du Baron Daniel Roger, le comte Édouard-Léon Roger du Nord, suite au décès de son père le Baron Roger, devint le nouveau propriétaire du Domaine de Chesnay («du Nord» car il fut également député du département du Nord).

Gagny. - Le château du Chesnay vu du canal

Édouard-Léon Roger, baron Roger puis comte Roger «du Nord», est né à Paris le 20 novembre 1803. Il fut attaché à l’ambassade de France à Constantinople, Maire de Gagny de 1837 à 1840, député du Nord de 1834 à 1851 et sénateur du Nord de 1871 à 1881.

Il épousa, à Gagny, le 1er Juin 1828, à l’église catholique, Henriette Aimée de Guilleminot, fille du Général comte de Guilleminot et de Marie Adrienne Fernig.

De leur Mariage naquirent :

  • Charles Ferdinand Edouard Roger, né à Paris le 6 avril 1829. Celui-ci fit carrière dans l’armée, il mourut, au grade de lieutenant, le 12 juillet 1855, pendant le redoutable siège de Sébastopol. Ce siège est l’épisode principal de la guerre de Crimée (1853-1856) qui opposa la Russie impériale à une coalition comprenant l’Empire ottoman, le Royaume-Uni, la France et le royaume de Sardaigne.
  • Marie Thècle Roger, née en 1835 et décédée à Paris le 1er octobre 1857 sans enfant. Elle avait épousé, le 8 Mars 1854, un anglais du nom de Huddleston.

C’est le drame du comte Roger du Nord et de son épouse car à 2 années d’intervalle, ils perdirent leurs 2 enfants et par voie de conséquence leur descendance.

Pendant la guerre Franco-allemande de 1870, les troupes allemandes vont occuper la ville de Gagny et installer des batteries d’artillerie à la Croix-Saint-Siméon et au parc de Montguichet qui pilonneront le plateau d’Avron. Ces pilonnages mèneront à la chute du «dernier bastion de la résistance de Paris».

chesnay_1_web.jpg

Les allemands vont transformer le château du Chesnay en un véritable camp retranché servant de centre de ravitaillement pour la cavalerie avec «fascines, tranchées et murs crénelés». Le château du Chesnay subit des dégradations considérables et fut totalement pillé. Le comte Roger évalua à 80.000 Frs les dégâts occasionnés par ce conflit sur son domaine.

Une fois la paix revenue, le domaine pu reprendre sa vie paisible, ses activités agricoles et son exploitation de la carrière Saint-Pierre.

cpa_carriere_stpierre_ra1.jpg

Le comte Roger du Nord, ayant perdu sa descendance, laissa par son testament, l’intégralité des ses biens à son épouse. Il disparut le 11 juin 1882 et fut inhumé comme son père sur son domaine du Chesnay. Henriette, son épouse, le rejoignit dans la mort quelques mois plus tard, le 20 Novembre 1882.

cpa_chateau_chesnay_SHRA_01.jpg

Conformément à la volonté du comte, elle avait décidé dans son testament de laisser à la commune de Gagny une pension de 1200 francs de rente qui sera partagée entre les plus vieux, les plus pauvres et les plus méritants.

Le domaine et ses biens furent ensuite partagés entre leurs héritiers indirects. Et c’est ainsi que sa belle-sœur Hortense-Augustine Guilleminot et son époux devinrent propriétaires du château et de ses dépendances en 1882...

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

Sa biographie politique (Extrait du « Dictionnaire des Parlementaires français », Robert et Cougny (1889)) :

ROGER DU NORD, député de 1834 à 1848, représentant en 1849 et en 1871, sénateur de 1875 à 1881, né à Paris le 28 novembre 1803, mort à Paris le 11 juin 1881, entra dans la diplomatie, sous la Restauration, comme secrétaire d'ambassade à Constantinople.

Il devint, après la révolution de juillet, chargé d'affaires à Dresde, reçut, en 1831, la décoration de la Légion d'honneur, et fut élu, le 21 juin 1834, député du 6e collège du Nord (Dunkerque), par 210 voix (255 votants, 340 inscrits), contre 40 à M. Hovelt.

Il soutint d'abord de ses votes la politique conservatrice et doctrinaire, et appuya les lois de septembre 1835. Mais, ayant été réélu, le 4 novembre 1837, par 203 voix (282 votants, 358 inscrits), il entra avec Thiers, dont il était l'ami, dans la coalition contre le ministère Molé et opina désormais avec le tiers-parti.

Il obtint successivement le renouvellement de son mandat : le 2 mars 1839, par 186 voix (327 votants); le 9 juillet 1842, par 175 voix (200 votants, 334 inscrits), et le 1er août 1846, par 261 voix (301 votants, 337 inscrits), contre 39 au général Daullé.

Lire la suite...

vendredi 22 janvier 2010

Visions du ru des pissottes ou canal du Chesnay

Nous avons découvert une carte postale rare du canal du Chesnay également nommé ru des pissottes. C'est une des plus belles cartes de ce cours d'eau busé en 1966 que nous connaissons à ce jour.

cpa_pissottes.jpg

Pour en savoir plus sur ce cours d'eau disparu :

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. La vie et la mort du Canal du Chesnay

lundi 21 décembre 2009

Une des plus belles cartes postales du Château du Chesnay (Gagny)

S'il ne devait rester qu'une carte postale du Château du Chesnay, il se peut bien qu'il faille que cela soit celle-ci. Nous la connaissions depuis longtemps mais nous avons mis 2 années à pouvoir en acquérir un exemplaire. Admirez donc cette vue depuis le canal du Chesnay ou de Mr Roger.

the_chesnayw.jpg

Pour retrouver nos articles en ligne sur l'histoire du domaine du Chesnay: Histoire du Quartier du Chesnay de Gagny-Chelles

cpa_chateau_chesnay_SHRA_01.jpg

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

jeudi 5 novembre 2009

Carte postale rare de l'allée de l'Horloge (Gagny)

cpa_chesnay_cerisier.jpg

L'avenue "Emile Cossonneau" s'appelait l'avenue des cerisiers du nom des arbres qui bordaient cette route avant le lotissement du domaine du Chesnay.

Ceci est une carte postale assez peu fréquente, il est possible d'apercevoir le château du Chesnay au fond de l'avenue.

dimanche 25 octobre 2009

Carte postale rare du château du Chesnay (Gagny)

cpa_castle_chesnay_ch7.jpg

Cette carte est plutôt rare et si vous regardez bien, elle n'est pas un agrandissement de la suivante dont la version en noir et blanc est assez fréquente.

CPA - Le château du Chesnay vu du canal (couleur)

samedi 17 octobre 2009

Croquis de l'intérieur du château du Chesnay (Gagny)

cpa_chesnet_castle_w.jpg

Au sein d'un fond d'archive, nous avons trouvé des croquis de l'intérieur du Château du Chesnay. Ce sont, à la date de la publication de cet article, les seuls éléments fiables que nous possédons sur les aménagements et autres décorations intérieures du Château. Si vous possédez des souvenirs précis de l'intérieur du château, voir des photos, n'hésitez pas à nous contacter.

Il est possible d'y voir des colonnes adossées sur chaque mur et des moulages de personnages antiques en forme de sculptures sur bois, "gypseries" encore appelées "stucs".

Une salle avec une cheminée (on peut distinguer la cheminée de marbre au centre, surmontée d'un miroir Louis-Philippe sans doute doré à la feuille d'or) :

chesnay_croq_cheminee.jpg

La salle à manger :

chesnay_croq_salmanger.jpg

Le salon :

chesnay_croq_salon.jpg

Voici le salon du château de Craon qui se rapproche des croquis présentés :

salon_champagne.jpg

Pour retrouver nos articles en ligne sur l'histoire du domaine du Chesnay: Histoire du Quartier du Chesnay de Gagny-Chelles

cpa_chateau_chesnay_SHRA_01.jpg

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

mercredi 7 octobre 2009

Le plan du Parc du Château du Chesnay (Gagny)

Nous avons retrouvé dans un fond d'archive, le plan du parc du château du Chesnay. Celui-ci semble dater de l'époque du Baron Roger entre 1810 et 1829.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir :

chesnay_plan_parc.jpg

chesnay_plan_parc2.jpg

Il est possible d'y situer le canal, les pelouses, un champs de betteraves. En effet, Le Baron Roger était un des pionniers français de la production du sucre à partir de la betterave.

betteravepic.jpg

Il jugeait que : "la culture de la betterave améliore la terre qui la produit et la fabrication du sucre est tellement simplifiée que l'on ne doit pas douter que d'ici à quelques années la France ne suffise à elle même à la consommation de cette douceur. Cette belle découverte qui se perfectionnera encore fera sûrement époque".

glaciere_details.jpg

Il est possible de localiser précisément la glacière du château. Ces réservoirs à glace, très courants dans les parcs de châteaux, se caractérisent par une ouverture souvent au ras du sol et située face au nord. Un court tunnel, parfois muni d'un sas, descend ensuite en pente douce vers la réserve de glace proprement dite. Celle-ci est située généralement au fond d'un grand puits circulaire que peut surmonter un joli dôme régulier. Tout cet ensemble admirablement appareillé est recouvert d'une petite butte de terre boisée pour bien conserver la fraîcheur, ce qui confère à ces petits monuments la juste appellation de glacières tumulus.

Source : http://cfpphr.free.fr/glaciere.htm

bglac52gourzon01.jpg

Exemple de la Glacière de Gourzon (52170) - Source : http://cfpphr.free.fr/glaciere.htm

Voici des cartes postales du début du XXième siècle (1900 - 1910) du parc du Château avant le lotissement du domaine au décès du général Humann :

Carte Postale : Canal du Chesnay vu du chateau

CPA - Le château du Chesnay vu du canal (couleur)

Veuillez trouver ci dessous, une carte illustrée datant des cadastres napoléoniens :

Le plan du domaine du chesnay

Pour retrouver nos articles en ligne sur l'histoire du domaine du Chesnay: Histoire du Quartier du Chesnay de Gagny-Chelles

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

samedi 3 octobre 2009

Carte postale rare du château du Chesnay datée de 1906 (Gagny)

cpa_chesnet_castle_w.jpg

Pour retrouver nos articles en ligne sur l'histoire du Chesnay: Histoire du Quartier du Chesnay de Gagny-Chelles

jeudi 9 juillet 2009

Le Roman du Domaine du Chesnay

CPA - Le château du Chesnay vu du canal (couleur)

Le château du Chesnay vu de son canal au début du XXième siècle.

Cette revue de 24 pages au format A4 est disponible au tarif de 10€. Elle est le résultat d'une année de recherche sur l'histoire du Domaine du Chesnay de Gagny-Chelles.

Pour retrouver nos articles en ligne sur l'histoire de ce domaine : Histoire du Quartier du Chesnay de Gagny-Chelles

Le roman du Chesnay Preview

Pour une remise en mains propres, vous pouvez nous adresser un message.

Nous avons 1 point de vente pour la revue :

Le Fleuriste du Chesnay : Fournier Hervé

  • 16 rue de la Haute Carrière 93220 Gagny
  • Tél : 01 43 09 29 18

--> Bon de commande pour la revue : Le Roman du Domaine du Chesnay

cpa_chateau_chesnay_SHRA_01.jpg

Le château du Chesnay au début du XXième siècle.

dimanche 26 avril 2009

Le domaine du Chesnay vu depuis Montguichet

Voici une carte postale très intéressante. Elle semble dater du tout début du XXième siècle, bien avant le lotissement du domaine du Chesnay au décès du général Humann. La photo semble avoir été prise depuis le parc du Château de Montguichet. On y voit à l'horizon la vallée de la marne et les hauteurs de noisy le grand.

Vue panoramique depuis Montguichet -> Cliquer sur la photo pour agrandir

Il est également possible d'y apercevoir une ferme en quadrilatère qui ressemble énormément à celle disparue du domaine du Chesnay (Nous en avons la quasi-certitude).

La ferme du Chesnay prise depuis le Montguichet

En bas à gauche, cela ressemble à la carrière Saint-Pierre avec son sol clair dénudé et son bâtiment typique des installations de Poliet et Chausson.

La carrière Saint-Pierre prise depuis le Montguichet

Pour mettre l'importance de cette carte postale dans son contexte :

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

samedi 25 avril 2009

Gagny - Visions champêtres du domaine du Chesnay

cpa_chesnay_marron.jpg

cpa_chesnay_bois.jpg

dimanche 8 mars 2009

La vie et la mort du Canal du Chesnay (Gagny)

Carte postale ancienne du rù des Pissottes

Pour pleinement comprendre cet article ou pour en savoir plus, il est recommandé de lire les documents suivants :

  1. Les cours d'eau disparus des Abbesses
  2. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  3. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  4. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  5. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes
  6. 01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

Ce canal du Chesnay fut creusé par le sieur Jean-Joseph Payen entre 1791 et 1793 pour irriguer la ferme du domaine du même nom et faciliter l'exploitation du gypse de la côte Bellevue, Montguichet et Saint-Roch.

En effet, le 6 mai 1792, la commune de Chelles abandonna au sieur Payen, propriétaire de la ferme du Chesnay, à titre de bail emphitéotique, 26 arpents de terres et les cours des eaux de la petite rivière de Chelles et des Pissottes.

En échange, le sieur Payen était tenu d'entretenir les eaux circulant dans l'Abbaye. Il fit construire, sans la permission de la municipalité, une digue pour faire arriver dans son canal dit "du Chesnay" les eaux de Brou et du Grand Marais, ce qui a eut pour effet d'assécher les fossés qui passaient dans l'Abbaye de Chelles.

Source : "La seignerie de Chelles, ses fiefs, ses lieux-dits" d'Annick Desthuilliers, publication de la Société Archéologique et Historique de Chelles (1993-1994), p.187.

Cadastre Napoléonien des Abbesses et du Chesnay de 1819-1849

Extrait du Cadastre napoléonien présentant le Canal du Chesnay.

Au XIXème siècle, le baron Daniel Roger, nouveau propriétaire du domaine du Chesnay, fit élargir le canal (On le nommait à l'époque, le canal de Mr Roger).

CPA - Le château du Chesnay vu du canal (couleur)

Par la suite le canal fut utilisé par l'entreprise Poliet et Chausson, devenue aujourd'hui Saint Gobain Distribution, pour le transport du plâtre, issu de la carrière Saint-Pierre, dans des barques à fond plat jusqu'à la pointe de Gournay (c'est de là que partaient les péniches remplies de plâtre en direction de la capitale).

cpa_canal_chesnay_3.jpg

C'est après le décès du dernier propriétaire du domaine (le Général Humann) et la création du lotissement du Chesnay (ou la cité-jardin du château du chesnay) en 1909 que le canal commença à tomber en désuétude.

GAGNY - Le Chesnay - La Source.

En effet, en 1927, la Préfecture du département de Seine-et-Oise, signalait déjà le mauvais état d'entretien du canal du Chesnay.

Le 19 Janvier 1928, le président de la Société Coopérative d'épargne de la cité-jardins de la pointe de Gournay adressait au Maire de Gagny un courrier déplorant l'état d'insalubrité du Canal.

Il y rappelle que le canal appartient à la Société Civile-Foncière de Gagny-Chesnay et que les riverains du canal se refusent à réaliser les opérations de curages et d'entretien de ce cours d'eau dont ils avaient la charge.

Il justifie cette absence d'entretien au Maire de Gagny en se plaignant de "l'assèchement quasi-total du canal, qui a été pratiqué à plusieurs reprises et sans aucun égard...grâce à la libre disposition des vannes laissées aux établissements Poliet et Chausson...Des émanations putrides et insalubres sont la conséquence tantôt de l'assèchement du lit ou des berges, tantôt de l'arrêt prolongé de l'écoulement des eaux et des détritus de surface qu'elles évacuent normalement à l'endroit des vannes où la Ville de Chelles vient encore de faire confluer les eaux résiduaires entrainées par la Rivière des Dames".

L'urbanisation des années 20 et des années 50/60 aura donc sonné le glas du Canal du Chesnay. Devenu un véritable égout à ciel ouvert au début des années 60. La municipalité de Gagny décida donc de le canaliser dans un aqueduc souterrain pour des raisons de salubrité publique.

aqueduc-CHESNAY_1966-2.jpg

En effet, le canal était devenu au fur et à mesure un véritable collecteur d'eaux usés pour les nouveaux lotissements du secteur. Il existe encore aujourd'hui bon nombre d'habitations qui déversent toujours leurs eaux usées dans l'aqueduc souterrain du canal du Chesnay.

Les travaux d'aménagement du Canal du Chesnay furent donc pris en charge et réalisé en 1966 par le Syndicat Intercommunal de Gagny-Montfermeil.

Voici donc les photos inédites des travaux d'aménagement et donc de la mort du Canal du Chesnay :

CANAL-CHESNAY_1966

On peut noter la maison en "auto-construction" à gauche qui montre la qualité de l'habitat de l'époque qui se rapproche plus du bidonville.

CANAL-CHESNAY_1966

Regardez bien l'égout qui se déverse dans le canal du chesnay avec la mention "A raccorder".

CANAL-CHESNAY_1966

Le pont qui existait au niveau de l'Avenue Ronsard

CANAL-CHESNAY_1966

Le chemin de fer est au fond.

CANAL-CHESNAY_1966

Photo prise au croisement de la rue Camélinat.

mercredi 25 février 2009

01 Février 1963 : Quand sonna le glas du Château du Chesnay

Le 01 Février 1963, la municipalité de Gagny déposa un projet de "rénovation" annonçant la destruction prochaine du Château du Chesnay. Huit ans après l'anéantissement déchirant du Château de Maison-Rouge, les prédateurs d'espace avaient une nouvelle fois d'ambitieux projets à accomplir pour "l'avenir des Gabiniens et l'embellissement de la ville".

Ci-dessous (cliquer pour agrandir), voici l'annonce dans le bulletin municipal de l'époque. L'argumentation était la suivante : "Une vue de l'état de délabrement dans lequel est tombé le domaine qui n'a plus de château que le nom...Un projet de rénovation a été déposé le 01 février 1963".

Quand sonne le glas du château du Chesnay

Veuillez noter la photo retouchée du château pour servir la propagande des prédateurs de l'époque.

Au décès du Général Humann en 1909, le château fut d'abord laissé à l'abandon en partie meublé par le lotisseur du domaine. Il fut donc occupé pendant des années par des indigents. Puis la municipalité de Gagny s'en porta acquéreur et le transforma en annexe de la Mairie. Des anciens nous ont raconté que dans les années 50, les enfants du quartier, à la sortie de l'école, se pressaient au Château afin de s'y voir distribuer par la commune des goûters à base d'un peu de pain et de chocolat.

Le château du Chesnay dans les années 50.

Voici donc, une des dernières cartes postales du château du domaine du Chesnay (veuillez noter la 4 cv en bas et à gauche), nous sommes bien loin de l'état de délabrement signalé par la municipalité de l'époque dans le bulletin municipal :

Le château du Chesnay dans les années 50.

Le château sera donc détruit en 1967, pour laisser la place à la cité de l'horloge qui illumine toujours les hauteurs du quartier de Chesnay-Gagny. La cité sera nommée ainsi en souvenir de l'horloge qui ornait le fronton du château. Elle est caractéristique des cités construites en éléments pré-fabriqués au cours des années 60 - 70.

La cité de l'horloge du Chesnay

Dans un bulletin municipal paru en 1968, la mairie de Gagny, se félicite de cette "belle rénovation accomplie". On y parle notamment de l'ouverture prochaine d'un centre commercial au rez de chaussée de la cité de l'horloge. Un centre qui ne verra jamais le jour. (cliquer pour agrandir) :

La cité de l'horloge

Pour le souvenir, voici donc quelques cartes postales du château du Chesnay datées du début de XXème siècle :

CPA - Le château du Chesnay

CPA - Le château du Chesnay vu du canal (couleur)

cpa_chesnay_chateauest.jpg

Pierre Jacquet dans son article sur le domaine daté de 1969 ("Le domaine du Chesnay" par Jacquet, Pierre ( Bulletin de la société historique du Raincy et du pays d'Aulnoye, 1969, N°36, p. 26-41), écrivit la phrase suivante :

"Le Chesnay, Place du Baron Roger : évocations d'une façon de vivre résolue que les plus acharnés à la détruire regretteront peut être l'âge venu."

Le maire de Gagny de l'époque était Monsieur Raymond Valenet.

Raymond Valenet, né le 6 août 1912 à Paris, est un homme politique français. Il fut député UNR de la Seine-et-Oise (11e circonscription, succédant à Pierre Picard) de 1962 à 1967, puis député UDR de la Seine-Saint-Denis, de 1967 à 1978, et maire de Gagny, de 1958 à 1977.

Pour en savoir plus sur l'histoire du domaine du Chesnay, veuillez lire les articles suivants :

  1. Le domaine du Chesnay Partie 1 : Le sieur Payen
  2. Le domaine du Chesnay Partie 2 : Le Baron Daniel Roger
  3. Le domaine du Chesnay Partie 3 : Le Général Humann
  4. Le domaine du Chesnay Partie 4 : La mort du domaine ou la lèpre des temps modernes

- page 1 de 2