Les Abbesses de Gagny - Chelles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 4 février 2012

De Gagny à Chelles, la Carrière Saint-Pierre et le Montguichet sous le soleil hivernal

Samedi 04 Février 2012 au matin, il ne fallait surtout pas rater ce superbe soleil d'hivernal.

Gagny_SaintPierre_0402012_Galeries_1erMasse_01.jpg

Gagny_SaintPierre_0402012_Galeries_1erMasse_04.jpg

Il faudrait que l'on pense un jour à dégager cette carcasse calcinée.

Gagny_SaintPierre_0402012_Troglodythe_Mignon_01.jpg

Troglodyte mignon ( Troglodytes troglodytes ) au dessus de l'entrée des cavages de première masse, ici en parfaite situation.

Gagny_SaintPierre_0402012_Galeries_1erMasse_02.jpg

Gagny_SaintPierre_0402012_Galeries_1erMasse_03.jpg

Gagny_SaintPierre_0402012_Mesange-Charbonniere.jpg

Partout des mésanges charbonnières (Parus major), virevoltent de branche en branche.

Gagny_SaintPierre_0402012_Mer-de-Remblais_01.jpg

Chelles_Montguichet_0402012_Mesange-a-longue-queue_01.jpg

Les Mésanges à longue queue ( Aegithalos caudatus ) se plaisent bien au Montguichet. Elles viennent de temps en temps dans nos jardins.

Gagny_SaintPierre_0402012_Mer-de-Remblais_02.jpg

Chelles_Montguichet_0402012_Chardonneret-Elegant_01.jpg

Une belle bande de Chardonnerets élégants ( Carduelis carduelis ) quadrille le secteur.

Chelles_Montguichet_0402012_Entre-Bois-et-Champs_01.jpg

Les champs du Montguichet

Chelles_Montguichet_0402012_Renard-roux_02.jpg

Chelles_Montguichet_0402012_Renard-roux_04.jpg

Depuis que nous avons fait interdire la chasse, les renards roux sont moins craintifs.

Voir l'album sur Google Picasa pour une belle définition et plus de photos :

De Saint-Pierre au Montguichet

vendredi 12 novembre 2010

10/11/2010 - Article du journal - La Marne - : Réserve naturelle du Montguichet - La région s'en mêle

CHELLES

Réserve naturelle du Montguichet

La Région s’en mêle

Tandis que les écologistes maintiennent la pression sur les élus locaux, la nouvelle de l’organisation d’une réunion, à l’initiative de la Région, rassemblant toutes les personnes concernées, s’est ébruitée.

La colère des écologistes aurait-elle été entendue ? L’annonce faite par Placoplâtre, il y a trois semaines, d’abandonner son projet de réserve naturelle de 10 ha sur les carrières de Montguichet, avait fait fortement réagir les défenseurs de l’environnement. Les militants locaux, mais aussi les présidents d’associations, s’étaient manifestés très tôt pour réclamer l’intervention des élus. Après avoir donné à leurs interlocuteurs l’impression de ne pas prendre la mesure du problème, ces derniers semblent « sortir du bois ». Le premier à réagir, Paul Athuil, adjoint au maire en charge de l’environnement, a d’abord réclamé « l’interdiction de la chasse » sur l’ensemble du site. Réponse du berger à la bergère, en quelque sorte, les écologistes n’admettant pas que Placoplâtre délivre des autorisations aux chasseurs quand leur projet de défense de l’environnement achoppe pour des raisons jugées « fallacieuses ». Mais aucune réaction véritablement tangible de la part des élus sur le projet en tant que tel. Tout juste la communauté d’agglomération, à travers son vice-président Antoine Rodriguez, a-t-elle affirmé sa volonté « de faire marcher ses relations avec Placoplâtre », nouées dernièrement par le partage des terrains du Fort de Vaujours, à Courtry, pour inverser la décision de l’exploitant de gypse.

L’exécutif régional prend le taureau par les cornes

Mais les choses semblent aujourd’hui s’accélérer sensiblement. Il y a quelques jours, le maire de Chelles Jean-Paul Planchou, en sa qualité de vice-président (PS) de Région, a rencontré son homologue en charge de l’environnement au Conseil régional, Hélène Gassin (Europe Ecologie). Rappelons que la Région avait approuvé, en octobre 2009, à travers la voix de son président Jean-Paul Huchon, le projet défendu par Christophe Nedelec et l’ANCA. Les deux élus se sont rapidement entendus sur la nécessité de mettre toutes les parties concernées par le projet autour d’une table afin d’« exposer les accords et désaccords de chacun » et de trouver, si possible, « une porte de sortie satisfaisante pour tout le monde ». Seraient conviés à cette réunion « un maximum d’interlocuteurs », soit, on le suppute, les associations de riverains, les écologistes, les élus locaux, régionaux, et bien entendu le propriétaire des terrains, le groupe Saint-Gobain. « Un projet de cette envergure ne peut pas être réduit à des problématiques locales. A travers les carrières de Chelles, se pose la question de la sauvegarde des zones naturelles de l’agglomération parisienne », affirme Hélène Gassin. Si les contours de cette réunion ne sont pas encore bien définis, on sait qu’elle devrait être organisée dans les prochaines semaines. Mais bien malin qui pourrait dire quelle décision en ressortira. L.F.

La-Marne_10112010_RegionSenMele.jpg

mercredi 9 décembre 2009

Côte du Beauzet ou Montguichet : Disparition d'une station de falcaire commune et pratique illégale de la chasse

Une des trois stations de falcaire commune de la côte du Beauzet ou Montguichet a disparu. Nous l'avons découvert, lors d'une visite d'étude du site, samedi 5 décembre dernier.

Cette plante :

  1. très rare,
  2. protégée en région Ile de France,
  3. déterminante dans le classement des zones naturelles (ZNIEFF),
  4. celle qui a permis le classement des champs de Montguichet en Espaces Naturels Sensibles (Les seuls champs classés en ENS de Seine et Marne),
  5. qui n'existe que dans 8 communes d'Ile de France...

Et bien, une des trois stations du site a été détruite, celle qui borde le vieux chemin de Paris ou de Meaux.

Il y a trois semaines (aux dires de riverains), des personnes mal intentionnées ont donc déversés des déchets sur celle-ci.

falcaire_out.jpg

Nous en avons parlé à la Police Municipale de Chelles, qui nous a informé connaître la présence de ses immondices carbonisées depuis des semaines et avoir déjà prévenu les services de la commune. Ils ont promis de les relancer. Mais le mal est déjà fait au regard de la quantité et de la nature des déchets constatés.

Voila une photo des feuilles de la falcaire prise sur site en Mars de cette année :

Falcaire commune (Falcaria vulgaris)

Avec des collègues de l'ANCA, le Mardi 08 décembre au matin, lors d'une visite de travail du site dans le cadre du projet de préservation de ce dernier, nous nous sommes trouvés nez à nez avec des chasseurs sans autorisation du propriétaire et en pleine semaine en train de tirer sur la richesse ornithologique du site.

Avec l'utilisation massive d'herbicide cette année par l'exploitant agricole pour y planter du maïs, JAMAIS LE SITE N'A SOUFFERT AUTANT CES 10 DERNIÈRES ANNÉES.

chelles_montguichet_herbicide.jpg

A gauche la vie, à droite les herbicides...à proximité directe des habitations...

mercredi 7 octobre 2009

07-10-2009 : Le journal La Marne donne la parole à notre président

Suite aux déclarations du représentant de Saint-Gobain développement concernant le projet, le journal La Marne a désiré recueillir l'avis officiel du Président des Abbesses de Gagny-Chelles. Ce dernier est également le représentant des Amis Naturalistes des Coteaux d'Avron sur ce projet.

Cliquez sur l'image pour agrandir :

07-10-2009_Lamarnew.jpg

jeudi 29 janvier 2009

Enquête de la Préfecture de Seine-et-Marne sur la pratique de la Chasse sur la carrière Saint-Pierre et Bausset de Gagny-Chelles

A notre demande, la Préfecture de Seine-et-Marne a décidé de mener une enquête sur la pratique de la Chasse sur la carrière Saint-Pierre et Bausset de Gagny-Chelles.

En effet, dans un courrier en date du 23 Janvier 2009, la Direction Départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de la préfecture de Seine-et-Marne nous a signalé avoir demandé à la Fédération des Chasseurs de Seine-et Marne ainsi qu'à l'Office Nationale de la Chasse et de la Faune Sauvage de Seine et Marne de mener une enquête sur la pratique de la chasse sur la carrière Saint-Pierre et Bausset de Gagny-Chelles.

Enquête de la Préfecture de Seine-et-Marne sur la pratique de la Chasse sur la carrière Saint-Pierre et Bausset de Gagny-Chelles

Nous allons renouveler la même demande que nous avons transmise à la préfecture de Seine-St-Denis afin qu'une enquête similaire soit également réalisée dans ce département et cela dans les délais les plus brefs.

La Pratique de la chasse dans la carrière Saint-Pierre :

  1. Les chasseurs de la carrière Saint-Pierre et Bausset
  2. 08 Décembre 2008 - Réponse de Mr Teulet sur la pratique de la Chasse dans la carrière Saint-Pierre
  3. Altercation musclée entre les chasseurs et les fans de moto-cross dans la carrière Saint-Pierre de Gagny

samedi 3 janvier 2009

Construction du gymnase Théodore Monod : Dépôt d'un recours en Abrogation de la modification du POS.

IMPORTANT :

L’association "Les Amis Naturalistes du Coteau d’Avron", Gagny Environnement et l’association "Les Abbesses de Gagny-Chelles", contestent la modification du Plan d’Occupation des Sols de la commune de Gagny qui autorise la construction d’un gymnase sur un terrain inscrit dans la Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de la carrière Saint-Pierre et Bausset.

En effet, la parcelle choisie pour la construction du gymnase du collège Théodore Monod, présente de nombreuses espèces rares et/ou protégées qui font partie de la richesse du patrimoine naturel de l'est parisien. Elles doivent donc être tenues à l’écart de l’urbanisation au titre de la préservation de la biodiversité en région Ile de France.

Pour répondre au besoin en équipement sportif, les trois associations proposent l’acquisition par la commune d’un autre terrain dont les caractéristiques écologiques et règlementaires sont compatibles avec l’édification d’un gymnase.

Les trois associations ont donc déposé auprès de la commune de Gagny un recours en abrogation de la délibération permettant de rendre le terrain situé sur la ZNIEFF constructible.

Malgré le ton assez formel de cette annonce, nous espérons prochainement nous entretenir de façon constructive avec Mr Teulet en sa qualité de Maire de Gagny. Nous formulons le souhait le plus cher qu'à l'issue de cette entrevue, nous ayons pu ensemble trouver une solution afin de préserver la ZNIEFF de la carrière Saint-Pierre et d'apporter aux élèves du collège Théodore Monod l'équipement sportif qu'ils attendent. Car nous ne sommes animés que d'une volonté saine de concertation et de dialogue.

-->Voir le recours

lundi 29 décembre 2008

08 Décembre 2008 - Réponse de Mr Teulet sur la pratique de la Chasse dans la carrière Saint-Pierre

Voici la réponse en date du 08 Décembre 2008 de Mr Teulet, en sa qualité de Maire de la ville de Gagny, concernant la pratique de la chasse dans la carrière Saint-Pierre et Beausset :

Mr le Maire, nous répond en substance, que la société de chasse qui sévit dans la carrière Saint-Pierre et Beausset possède toute les autorisations légales pour pratiquer ses activités car elle possède des autorisations des différents propriétaires. Il nous explique également dans ce courrier que dans la mesure que ce sont des terrains privés, il n'a aucune autorité pour faire cesser ces activités.

Voici, un lien vers le courrier que nous avions adressé à la municipalité de Gagny en date du 17 octobre 2008 : Les chasseurs de la carrière Saint-Pierre et Bausset

Voici l'intégralité de la réponse de Mr Teulet (cliquer pour agrandir) :

08122008-Réponse du Maire de Gagny sur la pratique de la Chasse dans la carrière de l'Est

Bien entendu, nous ne sommes pas satisfait de celle-ci et cela pour les raisons suivantes :

  1. Nous avons retrouvé un cadavre de renard tué à coups de fusil à moins de 150 mètres d'habitations. Nous avons également recueilli des témoignages, nous signalant des chasseurs utilisant leurs armes à moins de 150 mètres des habitations et cela le long du chemin communal du ru Saint-Roch. Or il est interdit chasser dans la zone de 150 mètres autour de toute habitation. Il y a donc des infractions qui ont été signalées.
  2. Nous avons retrouvé des douilles de fusil à Chelles dans les boisements du Bausset ou Beauzet. Donc sur des terrains où ils ne peuvent pas avoir reçu d'autorisation dans la mesure du classement de ceux-ci par le PLU du Chelles. La chasse, à cet endroit, est donc illégale.
  3. Les chasseurs nuisent aux biotopes de Zone Naturelle d'Intérêt Floristique et Faunistique de la carrière Saint-Pierre et Bausset et donc par voie de conséquences au devenir d'espèces protégées. La municipalité peut donc déposer un arrêté de protection des biotopes de la ZNIEFF qui engendrera obligatoirement une interdiction de la chasse dans ce secteur.
  4. Des habitants du quartier des Abbesses, ont assisté Dimanche 28 Décembre à des tirs de semonce entre les chasseurs et des jeunes amateurs de moto-cross. De quel droit, les chasseurs peuvent ils, en âme et conscience, tirer à proximité d'êtres humains ?. Cela est encore une preuve de pratiques qui nuisent à la sécurité publique. La municipalité, si elle le désire, peut donc émettre un arrêté municipal pour interdire la pratique de la chasse sur son territoire et cela pour des raisons de sécurité publique.

Exemple d'arrêté municipal d'interdiction de la chasse :

Ville de Louveciennes Arrêté municipal du 2 juillet 1974 L’exercice du droit de chasse et totalement interdit sur l’ensemble du territoire communal, (propriétés privées, bois et terrains particuliers compris) à toute période de l’année.

Nous allons donc essayer de convaincre Mr Teulet, en lui demandant un entretien afin de lui exposer de vive-voix nos arguments et nos inquiétudes de façon positive et constructive.

Il n'existe qu'une société de Chasse enregistrée à GAGNY :

SOCIETE DE CHASSE « LES RATETOUT ».

Siège social :10, rue Laugier-Villars, 93220 Gagny (Domicilié chez Mr Jean Pirou).

Si vous désirez, vous exprimer sur ces pratiques de la Chasse sur la carrière, vous pouvez contacter Mr Gérard Müller, en sa qualité de directeur du service municipal lié à l'environnement et au cadre de vie de Gagny.

Tél. : 01 43 01 43 57

Email : g.muller@mairie-gagny.fr

Altercation musclée entre les chasseurs et les fans de moto-cross dans la carrière Saint-Pierre de Gagny

Dimanche 28 Décembre 2008, aux environs de 15h30, dans la carrière Saint-Pierre de Gagny, il a été possible d'assister à une altercation musclée entre les chasseurs et des amateurs de moto-cross.

En effet, vers 15h00, une bande d'une vingtaine de jeunes est arrivée dans la carrière Saint-Pierre avec des quads et des motos-cross. Nous sommes opposés à cette pratique car ces engins motorisées détruisent les biotopes de la ZNIEFF. Pendant qu'ils s'amusaient à tout réduire en charpie sur leurs passages, les chasseurs n'ont pas apprécié d'être dérangé pendant leur séance de tuerie animal hebdomadaire. En oui, ils se sentent chez eux et ils veulent pouvoir tuer en paix !!!

Entre ces 2 groupes de destructeurs des biotopes de la carrière est alors arrivé un évènement relativement "désolant".

Les chasseurs, se croyant dans leurs bons droits, ont décidé de faire peur aux jeunes en tirant une dizaine de coups de fusil à quelques mètres d'eux. Il semblerait que les coups aient été tiré en l'air, mais nous ne pouvons l'affirmer.

Les jeunes ont aussitôt arrêté leurs bolides et sont allez à la rencontre des rois de la gâchette. Il s'en est suivi des vagues d'insultes et de menaces sous des aboiements de chiens et cela pendant une bonne dizaine de minutes.

28-12-2008 : Altercation entre les Chasseurs et les fans de moto cross

Devant le nombre des jeunes, les chasseurs ont préféré rebrousser chemin, les fusils entre les jambes.

Une embrouille qui aurait pu très mal se terminer. Elle aurait pu rester, comme le pensaient surement les chasseurs, "ni vu, ni connu". Mais malheureusement il y avait là quelques témoins gênants. Ils ont pu assister à ce grand moment d'humanité entre des gens qui n'ont qu'un seul point en commun : aimer détruire la nature.

De quel droit, ces chasseurs se permettent ils de menacer des jeunes avec des fusils ?

De quel droit, ces chasseurs peuvent ils tirer à proximité d'êtres humains pour les effrayer ?

Un jour, tôt ou tard, il y a aura un accident de chasse dans cette carrière et les autorités compétentes ne pourront pas nier le fait que nous les avions prévenu.

Il n'existe qu'une société de Chasse enregistrée à GAGNY :

SOCIETE DE CHASSE « LES RATETOUT ».

Siège social :10, rue Laugier-Villars, 93220 Gagny (Domicilié chez Mr Jean Pirou).

Ces activités de chasse sont menées aux abords de nos maisons, ainsi voici une trace de leurs exactions trouvée à moins de 10 mètres des habitations du quartier des Abbesses, un renard roux mortellement touché à l'arrière train d'un tir de chevrotine dans le chemin du ru Saint-Roch. Comme quoi, il ne rate pas tout.

renard_chasse.jpg

Si vous désirez, vous exprimer sur ces pratiques de la Chasse sur la carrière, vous pouvez contacter Mr Gérard Müller, en sa qualité de directeur du service municipal lié à l'environnement et au cadre de vie de Gagny.

Tél. : 01 43 01 43 57

Email : g.muller@mairie-gagny.fr