Les Abbesses de Gagny - Chelles

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 1 avril 2015

Villevaudé : les mares du Bois Gratuel vont-elles disparaître sous les bulldozers ?

Nous suivons depuis des années le devenir du Bois Gratuel sur la commune de Villevaudé (Seine et Marne).

Ce bois traversé par l'aqueduc de la Dhuis est aujourd'hui gravement menacé.

Propriété de Placoplatre, l'exploitant désire détruire les boisements au sud de l'aqueduc pour exploiter les sous-sols riches en gypse.

Le projet d'exploitation est en cours d'analyse préliminaire par la DRIEE IDF (La direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie). Le démarrage du projet semble donc imminent...

Le Bois Gratuel héberge des mares hôtes d'amphibiens protégés au niveau national.

Les espèces que vous allez voir sont toutes protégées ou déterminantes dans le classement des zones naturelles. Certaines sont très rares ou en très fortes régressions comme le Triton Alpestre.

Toutes les photos ont été prises lors de nos campagnes d'inventaires floristiques et faunistiques réalisées ces 2 dernières années dans le bois Gratuel.

Villevaude_Gratuel_032013_02.jpg

03/03/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Une des mares naturelles du bois.

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_05w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton alpestre mâle (Ichthyosaura alpestris)

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_04w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton alpestre mâle (Ichthyosaura alpestris)

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_01w.jpg

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_Alpestre_02w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton alpestre femelle (Ichthyosaura alpestris)

Villevaude_Gratuel_30032015_Grenouille_Rousse_01w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Grenouille rousse mâle (Rana temporaria)

Villevaude_Gratuel_30032015_Grenouille_Rousse_03w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Ponte de Grenouille rousse (Rana temporaria)

Villevaude_Gratuel_30032015_Triton_palme_01w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton palmé mâle ( Lissotriton helveticus ).

Villevaude_Gratuel_032013_03.jpg

03/03/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Une des mares naturelles du bois.

Villevaude_Gratuel_032013_Grenouille-Agile_02.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Grenouille agile ( Rana dalmatina ).

Villevaude_Gratuel_032013_Grenouille-Agile.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Ponte de Grenouille agile ( Rana dalmatina ).

Villevaude_Gratuel_032013_Carabe-Dore.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Carabe doré ( Carabus auratus ).

Villevaude_Gratuel_30032015_Carabe_dore_01w.jpg

30/03/2015 - Villevaudé - Bois Gratuel : Carabe doré ( Carabus auratus ).

Villevaude_Gratuel_032013_Triton-Palme.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton palmé mâle ( Lissotriton helveticus ).

lundi 9 décembre 2013

De Bernouille à Gratuel

Voici une galerie photos d'observations naturalistes réalisées le 03 mars 2013 au bois de Bernouille (Coubron) et Gratuel (Villevaudé).

Coubron_Dhuis_032013_01.jpg

03/03/2013 - Coubron : Aqueduc de la Dhuis.

Coubron_Dhuis_032013_Petite_Tortue_01.jpg

03/03/2013 - Coubron - Bois de Bernouille : Petite Tortue ou Vanesse de l'ortie ( Aglais urticae ).

Coubron_Bernouille_032013_Ecureuil-Roux_02.jpg

03/03/2013 - Coubron - Bois de Bernouille : L'écureuil d'Eurasie ou écureuil roux ( Sciurus vulgaris ).

Dhuis_Perruche_a_Collier.jpg

23/12/2013 - Coubron - Dhuis : Perruche à collier ( Psittacula krameri ).

Villevaude_Gratuel_032013_03.jpg

03/03/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Une des mares naturelles du bois.

Villevaude_Gratuel_032013_Grenouille-Agile_02.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Grenouille agile ( Rana dalmatina ).

Villevaude_Gratuel_032013_Grenouille-Agile.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Ponte de Grenouille agile ( Rana dalmatina ).

Villevaude_Gratuel_032013_Carabe-Dore.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Carabe doré ( Carabus auratus ).

Villevaude_Gratuel_032013_Triton-Palme.jpg

17/04/2013 - Villevaudé - Bois Gratuel : Triton palmé mâle ( Lissotriton helveticus ).

lundi 6 mai 2013

Journées Portes Ouvertes au Jardin des Abbesses et du Vieux Poirier

Pour la fête de la Nature, les Abbesses de Gagny-Chelles organise 2 journées Portes Ouvertes au Jardin des Abbesses et du Vieux Poirier.

Ainsi le Samedi 25 et le Dimanche 26 Mai 2013, il sera possible de venir à la découverte de ces jardins atypiques situés sur les villes de Gagny (93220) et Chelles (77500).

L'agenda est décomposé comme suit :

Samedi 25 Mai 2013

  • 10h-12h30 : Portes ouvertes au Jardin des Abbesses
  • 14h-17 : Portes ouvertes au Jardin du Vieux Poirier

Dimanche 26 Mai 2013

  • 10h-12h30 : Portes ouvertes au Jardin des Abbesses
  • 14h-17 : Portes ouvertes au Jardin du Vieux Poirier

Présentation du Jardin des Abbesses :

Crée en 2011, le Jardin des Abbesses est situé aux portes des anciennes carrières de Gagny-Chelles dans le quartier des Abbesses côté Chelles. Le jardin héberge un rucher. Une partie des ruches sont vitrées, il est donc possible d'observer les abeilles sans les déranger. Notre apiculteur vous présentera son travail et tentera de vous faire entrer dans le monde fascinant des abeilles.

IMG_9757_8_9_tonemapped.jpg

Mare du Jardin des Abbesses réalisée en 2011.

Lors de cette visite, vous découvrirez le biotope de la mare du jardin avec ses habitants et son écosystème. Il sera également possible de découvrir le maraichage biologique au travers de buttes potagères conçu autour des techniques de la Permaculture..

IMG_3623.JPG

Rucher des Abbesses

Jardin des Abbesses

Merci de nous confirmer votre participation par Email pour la visite du Jardin des Abbesses.

Présentation du Jardin du Vieux Poirier :

Situé à Gagny dans le 93, non loin de la gare du Chesnay , “Le jardin du vieux poirier” est le fruit du travail de jeunes jardiniers passionnés. Ce n’est pas un jardin comme les autres, il attire la curiosité et interroge les passants. Lieu de création et d’expérimentation, c’est un jardin naturel en ville.

Ici on pratique la permaculture: l’idée et de travailler avec et non contre la nature: aucun produit chimique, le sol est préservé par paillage, les plantes sauvages se mêlent de manière intime aux espaces cultivés. On y retrouve sur des buttes de culture, aussi bien des légumes que des fleurs, des médicinales que des fruits.

Jardin du vieux Poirier

“Les bonnes et les mauvaise herbes?”

Partant du principe que la diversité est une richesse, le vieux poirier centenaire nous questionne et nous interroge sur notre rapport au vivant et sur nos habitudes au jardin.

En effet, en ces temps de crise écologique et économique, un jardin en ville, même petit, possède un potentiel de nature et de ressources vivrières considérables.

Jardin du vieux Poirier

Lieu ressource (bibliothèque, pots, compost et lombric) et réserve pour la bio diversité, le jardin du vieux poirier organise régulièrement des ateliers pédagogiques, des rencontres ainsi que des chantiers participatifs. contact : jardinsdabondanceagmail.com

Jardin du Vieux Poirier

  • 26 rue de Meaux
  • 93220 Gagny
  • Accès facile par le RER E - Station : Gagny-Chenay
  • Contact : jardinsdabondanceagmail.com
  • Tél : 06.61.78.31.64

mardi 16 avril 2013

Les crapauds et les tritons des Abbesses sont revenus ensemencer les mares

Les crapauds communs (Bufo Bufo) et les tritons palmés (Lissotriton helveticus) sont de retour. Ils ont quitté leurs cachettes pour aller se reproduire à la mare du Jardin des Abbesses et dans les bassins ornementaux de la fin de l'avenue Paul de Kock.

IMG_9757_8_9_tonemapped.jpg

Mare du Jardin des Abbesses réalisée en 2011.

Ils retournent vers les plans d'eau qui les ont vus naître afin de s'y reproduire. Ces deux espèces sont protégées au niveau national et le chemin de la reproduction est pour eux semer d’embuches.

Depuis le 16 Avril, nous nous relayons de 21h00 à 00:00 afin de ramasser les crapauds et les tritons en transit sur les routes du quartier. Nous essayons afin d'éviter qu'un trop grand nombre d'entre eux ne meurent écraser par les automobilistes. Nous avons également libéré des crapauds communs emmurés dans les jardins. En effet, ces derniers n'avaient aucun moyen de sortir pour aller se reproduire.

Nous déplorons le décès de 14 crapauds communs dont 2 femelles prêtes à pondre ainsi que de 4 tritons palmés dont 1 femelle.

Nous avons dénombré 7 pontes réalisées dans la mare du Jardin Abbesses et 12 dans les bassins et mares privées de l'Avenue Paul de Kock. Nous avons comptabilisé un total de 56 tritons palmés dans l'eau des mares et bassins.

IMG_1419.jpg

Triton Palmé (Lissotriton helveticus) en route vers la mare

IMG_1429.jpg

Tritons Palmés (Lissotriton helveticus) en route vers la mare

IMG_1308.jpg

Crapaud commun mâle (Bufo Bufo)

IMG_3822.jpg

Couple de crapauds commun (Bufo Bufo)

IMG_4005.jpg

Couple de crapauds commun (Bufo Bufo) en train de pondre dans la mare du Jardin des Abbesses

IMG_3967.jpg

Ponte de crapauds commun (Bufo Bufo) dans une mare avenue Paul de Kock

IMG_3847.jpg

Couple de crapauds commun (Bufo Bufo) éclaté par une voiture avant d'avoir pu ensemencer une mare.

mardi 8 janvier 2013

URGENT : Nouvelle pétition pour la sauvegarde de la DHUIS

Non à la destruction de la Dhuis, Non au saccage du bois Gratuel.

Pétition à l’attention de Madame la Préfète de Seine et Marne et Monsieur le Préfet de Seine saint Denis

PeticaoPublicaLogo.fr.gif

La pétition pétition publique peut être signé au travers du lien suivant : http://www.petitionpublique.fr/?pi=dhuis2

Courant Décembre 2012, Placoplâtre a présenté un projet d’exploitation d’une nouvelle carrière à ciel ouvert sur la commune de Villevaudé au lieu dit du Bois Gratuel.

Ce bois traversé par l’Aqueduc et la promenade de la Dhuis fait parti intégrante du corridor écologique ou trame verte qui relie la Seine Saint-Denis (93) et la Seine et Marne (77).

Ce bois de Villevaudé, comme tous les milieux naturels traversé par la Dhuis, est essentiel aux échanges biologiques de l'Est Francilien.

Dhuis_LePin_15102011_BigTone.jpg

L'aqueduc de la Dhuis

N’ayant pu devenir propriétaire de la Dhuis grâce aux actions du Collectif « Sauvons la Dhuis » et à la force de la mobilisation citoyenne, Placoplâtre a décidé de présenter un projet d’exploitation à ciel ouvert qui viendrait à anéantir la majeure partie du bois en venant buter contre la promenade de la Dhuis. Nos précédentes actions n’ont donc pas été vaines mais le site et la trame verte n’en demeurent pas moins gravement menacés.

Le bois Gratuel, parcouru par la Dhuis, est un élément charnière de la trame verte de l’Est Francilien.

Le bois Gratuel est une chênaie frênaie calcicole avec une nombre important d'espèces patrimoniales. Il héberge des orchidées sauvages typiques de ce type de milieu (Orchis Pourpre, Néottie Nid d'oiseau, Ophrys Mouche, Céphalanthère de Damas, Platanthère à deux feuilles, etc.) ainsi qu'un milieu forestier diversifié (Cornouiller mâle, Camérisier, Néflier etc.).

IMG_4752.jpg

Ophrys Mouche

Le bois Gratuel possède un réseau important de mares naturelles permettant la reproduction d'amphibiens et de batraciens protégés au niveau national (Triton vulgaire, Triton palmé, Triton Crêté, Crapaud Commun, Grenouille agile, Couleuvre à collier, ect.).

Abbesses_17032012_Triton-Palme_Femelle_01_Web.jpg

Triton palmé femelle ( Lissotriton helveticus ).

Ce projet s’oppose également aux normes sanitaires liées au périmètre de protection de la Dhuis. En effet, ce bien d’utilité publique doit posséder des bandes de protection sanitaire de 40 mètres de large de part et d'autre de son emprise.

Nous nous opposons donc avec la plus grande fermeté à la destruction du bois Gratuel et de tous les milieux naturels du massif de l’Aulnoye aussi bien en Seine-Saint-Denis (93) qu’en Seine-et-Marne (77).

S'il doit y avoir une exploitation du gypse, nous demandons que celle-ci soit réalisée de façon souterraine comme toutes les nouvelles exploitations de ce type dans l’Ouest Francilien et notamment celles du Val d’Oise (95).

Il est essentiel que l’aqueduc de la Dhuis et les milieux naturels qui l'environnent soient préservés de toute forme de destruction. C'est grâce à ce type d'exploitation, plus respectueuse de l'environnement et « parfaitement » maîtrisé par BP Placoplâtre que le bois de Bernouille (Coubron - 93), la réserve de Chelles (Coubron / Vaujours - 93), la forêt de Montmorency (Val d’Oise - 95), ainsi que la butte de Parisis (Cormeilles-en-Parisis – 95) ont pu être sauvés de la destruction.

IMG_8103_4_5_tonemapped.jpg

Carrière de Villevaude - Le Pin - Exploitant : ETEX anciennement Lafarge Plâtre.

Courant Avril 2012, au sujet de l’exploitation souterraine future de la Butte de Parisis à Cormeille-en-Parisis dans le Val d’Oise, un représentant de Placoplâtre a même déclaré dans la presse : « Nous savons exploiter en souterrain sans qu'il y ait de risque d'affaissement. Nous faisons exactement la même chose en forêt de Montmorency où, tous les jours, des gens se promènent et ramassent des champignons au-dessus des galeries sans même s'en apercevoir! ».

Ainsi, nous exigeons que les milieux naturels de l’Est Francilien soient traités avec le même respect que ceux de l’Ouest. Comment expliquer cette différence de traitement des milieux naturels d’un côté ou de l’autre de l’Ile de France ? De surcroît, une exploitation souterraine évitera l’usage d’explosif à l’air libre à moins de 300 mètres des habitations.

PeticaoPublicaLogo.fr.gif

La pétition pétition publique peut être signé au travers du lien suivant : http://www.petitionpublique.fr/?pi=dhuis2

Cordialement,

Le collectif SAUVONS LA DHUIS - http://sauvons.dhuis.fr

  • Nature Environnement 77
  • Villevaudé... Demain
  • Les Abbesses de Gagny-Chelles
  • Environnement 93
  • ADENCA
  • Les Amis de Carnetin
  • Association de Défense de l'Environnement du Bois Fleuri (ADEBF)
  • AJT Rando
  • Marne et Gondoire à Vélo

lundi 19 mars 2012

Les tritons palmés des Abbesses de Gagny-Chelles sont de retour

Abbesses_17032012_Triton-Palme_Femelle_02_Web.jpg

Abbesses_17032012_Triton-Palme_Femelle_01_Web.jpg

Abbesses - 17/03/2012 - Triton palmé femelle ( Lissotriton helveticus ).

Voir notre article de 2011 sur le Printemps des Tritons des Abbesses

lundi 19 septembre 2011

Jardin des Abbesses : Le clôturage du terrain est terminé

Ce week-end (17 et 18 septembre 2011), nous avons travaillé d'arrache-pied afin de clôturer le Jardin des Abbesses. Pour voir tous les billets liés à notre projet de Jardin : veuillez cliquez-ici.

JardinPartage_18092011_Cloture_01.jpg

Nous sommes venus à bout des 200 mètres linéaires nécessaire au clôturage des 2300 m2 du terrain.

JardinPartage_18092011_Mare_01.jpg

Nous avons également creusé et étanchéifié une mare de 4mètres sur 6.

JardinPartage_18092011_Cloture_02.jpg

Nous tenions à remercier l'équipe championne du monde du Portugal à savoir :

  • Miguel le Maestro de la Mini-Pelle et son père dit le roi de la masse et des chemises en lambeaux.
  • João et son frère, les conquistadors des chantiers qui ne peuvent s'empêcher de dire à tout bout de champ : "c'est ça que c'est bon".

Sans eux, nous n'aurions galéré pendant de longs week-end.

Un grand merci également, à Joël, Véronique, Noël et Hervé qui sont venus nous prêter mains fortes dans cette phase crutiale pour le devenir de notre projet de Jardin.

Nous voulons également remercier les personnes du voisinage qui sont venus chaudement nous encourager.

Les prochaines étapes clefs seront la plantation des arbres fruitiers pour la Sainte-Catherine et la préparation du rucher pour l'an prochain.

mercredi 10 août 2011

Les crapelets des Abbesses de Gagny-Chelles

Nous sommes des crapelets de crapaud commun (Bufo Bufo). Au printemps de cette année, notre mère nous a pondu en chapelet dans une des mares du quartier des Abbesses de Gagny-Chelles.

Abbesses_08082011_Crapelet_01.jpg

D'abord têtards, nous avons terminé notre métamorphose et nous venons de quitter les mares qui nous ont vu naitre. Nous cherchons des cachettes pour nous protéger des prédateurs.

Abbesses_08082011_Crapelet_02.jpg

Nous ne mesurons qu'à peine plus d'un cm et nous souhaitons remercier les propriétaires des mares d'avoir surmonté leurs peurs des moustiques et de n'avoir pas introduit des poissons qui nous auraient sans doute exterminé.
Dans quelques années, si les mares existent encore, nous y espérons y revenir afin de nous accoupler et d'ainsi perpétuer notre espèce. Cette dernière, malgré ses statuts de protection, est mise en danger par la disparition progressive de nos milieux et l'utilisation intensive de pesticides par des homo-sapiens qui n'arrivent plus à respecter le vivant.

jeudi 31 mars 2011

Le printemps des Tritons Palmés des Abbesses

Une mare de jardin n'est pas un bassin ornemental. C'est une étendue de faible importance où l'on reproduit un écosystème cohérent avec une flore adaptée et une absence de système de filtration et d'oxygénation et donc de poissons d'ornement. Ces derniers terribles prédateurs sont nuisibles à l'équilibre des mares et notamment aux amphibiens.

Un jardin des Abbesses en possède 3 de tailles diverses où se reproduisent une population de Triton Palmés (Triturus helveticus). Ces derniers ont été observés pour la première fois il y a 2 ans. Ils se reproduisent d'année en année et en ce début du printemps 2011, ils sont de retour.

Abbesses_03042011_TritonPalme_01.jpg

03/04/2011 - Abbesses - Un triton palmé mâle (Triturus helveticus) au bord de la mare.

Abbesses_30032011_TritonPalme_01.jpg

30/03/2011 - Abbesses - Un triton palmé femelle (Triturus helveticus) sous l'eau.

Abbesses_30032011_TritonPalme_04.jpg

30/03/2011 - Abbesses - des pontes de triton palmé (Triturus helveticus), regardez bien les œufs blancs collés aux feuilles d'Elodée dense (Egeria densa, Hydrocharitaceae).

Vaujours_18032011_TritonPalme_01.jpg

16/03/2011 - Fort de Vaujours - un Triton palmé momifié.

Abbesses_03042011_TritonPalme_02.jpg

03/04/2011 - Abbesses - Un triton palmé mâle (Triturus helveticus) au bord de la mare.

Le Printemps des Crapauds communs des Abbesses

Le mois de Mars, c'est le retour aux mares et aux bassins des Crapauds communs des Abbesses (Bufo Bufo). Ils retournent vers les plans d'eau qui les ont vus naître afin de se reproduire. Cette espèce protégée réussi à vivre dans les jardins du quartier des Abbesses de Gagny-Chelles. A la fin de l'avenue Paul-de-Kock, Michel, Albert et Christophe possèdent des mares et des bassins dans leurs jardins.

C'est grâce à ces plans d'eau et à l'amour de la nature de ces habitants que cette population de crapauds subsiste en milieu urbain. Par jours de pluie, nous nous sommes relayés pour ramasser les crapauds en transit sur les routes, afin de les amener aux mares et éviter qu'un trop grand nombre d'entre eux ne meurent écraser par les automobiles.

Abbesses_30032011_BufoBufo_01.jpg

26/03/2011 - Abbesses - Couple de crapauds communs (Bufo Bufo) en train de s'accoupler.

Abbesses_30032011_BufoBufo_03.jpg

26/03/2011 - Abbesses - Couple de crapauds communs (Bufo Bufo) en train de s'accoupler.

Abbesses_30032011_BufoBufo_04.jpg

26/03/2011 - Abbesses - un crapaud communs mâle (Bufo Bufo).

Abbesses_30032011_BufoBufo_05.jpg

26/03/2011 - Abbesses - un ponte de crapauds communs.

mardi 22 mars 2011

Le mois de mars 2011 dans le plus beau site naturaliste du nord Seine et Marne

Letellier_22032011_Panorama_02.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Les arbres effeuillés laissent voir le relief de cette ancienne carrière de gypse à ciel ouvert.

Letellier_22032011_Panorama_04.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Les bois apportent leur lot de surprises.

Letellier_22032011_Ecureuil_Roux_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : un bel écureuil roux ( Sciurus vulgaris ) qui joue à cache-cache.

Letellier_22032011_Prele_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : les prêles des champs (Equisetum arvense) commencent à pousser sur les pelouses calcaro-marneuses.

Letellier_22032011_Mare_Fontis_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : une belle mare au fond d'un fontis.

Letellier_22032011_Lezard_vivipare_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Une bonne dizaine de lézards vivipares ( Zootoca vivipara ) ont été observés. C'est une espèce protégée par la loi française de 1976 et classée dans la liste rouge française des espèces menacées. Elle est classée au niveau européen au sein de l'Annexe de la Directive Européenne Habitats (CEE 92/43).

Letellier_22032011_Paon-de-jour_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Des Paons de jour (Inachis io) virevoltent de partout.

Letellier_22032011_Robert-le-Diable_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Beaucoup de Robert le diable aussi ( Polygonia c-album ).

Letellier_22032011_Buse_Variable_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : 3 buses variables ( Buteo buteo ) survolent le site en même temps.

Letellier_22032011_Crapaud_commun_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Une grosse communauté de crapauds communs (Bufo bufo) se reproduit dans l'étang, ici un beau mâle sous l'eau.

Letellier_22032011_Ponte_Grenouille_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Une centaine de pontes de grenouilles. Nous pensons que ce sont des pontes de Grenouilles agiles (Rana dalmatina).

Letellier_22032011_Sanglier_Chasse_01.jpg

22/03/2011 - Carrière Letellier : Le site regorge de sangliers, les chasseurs ont laissé ici quelques restes. Nous en avons croisé deux pendant la visite. Ils ont déguerpi sans nous laisser le temps d'armer nos appareils photos. On comprend pourquoi.

Letellier_22032011_Panorama_01.jpg

Letellier_22032011_Panorama_03.jpg

La carrière Letellier ou le plus beau site naturaliste du nord Seine et Marne.

vendredi 2 juillet 2010

Juin 2010 - Observations naturalistes dans les jardins des Abbesses de Gagny-Chelles

Abbesses_Agrion-Elegant26062010.jpg

25/06/2010 : Un Agrion élégant (Ischnura elegans) au bord d'une mare des Abbesses. C'est le plus commun des odonates.

Abbesses_Grenouille-Rousse26062010.jpg

25/06/2010 : Une grenouille rousse (Rana temporaria) dans une mare des Abbesses. D'où vient elle, dans quelle mare se reproduit elle ? Un individu isolé...le mystère reste entier.

Abbesses_Merle-17062010.jpg

17/06/2010 : Un jeune Merle noir (Turdus merula), juste sorti nid. Il sera sauvé des chats quelques jours jusqu'à qu'il sache voler par lui même.

Abbesses_CerfVolant-Male-30062010_2.jpg

Abbesses_CerfVolant-Male-30062010_1.jpg

30062010 : Lucane cerf-volant mâle (Lucanus cervus). L'espèce est actuellement protégée mais continue à se raréfier géographiquement, en gardant des poches de présence. Le lucane cerf-volant est inscrit à l'annexe II de la directive européenne "habitats faune flore" de 1992, dont la protection nécessite la mise en place par les États-membres de Zones Spéciales de Conservation, ainsi qu'à l'annexe III de la convention de Berne.

Abbesses_CerfVolant-Femelle-17062010.jpg

Abbesses_CerfVolant-Femelle-30062010_2.jpg

30062010 : Lucane cerf-volant femelle (Lucanus cervus). L'espèce est actuellement protégée mais continue à se raréfier géographiquement, en gardant des poches de présence. Le lucane cerf-volant est inscrit à l'annexe II de la directive européenne "habitats faune flore" de 1992, dont la protection nécessite la mise en place par les États-membres de Zones Spéciales de Conservation, ainsi qu'à l'annexe III de la convention de Berne.

mercredi 28 avril 2010

Les fontis en eau ou le royaume de la couleuvre à collier (Gagny)

Le dimanche 21 Mars 2010, nous avions découvert la présence de tritons palmés dans un fontis en eau de la carrière Saint-Pierre : Les tritons palmés de la carrière Saint-Pierre de Gagny.

En cette fin du mois d'Avril, nous avons décidé de revenir les voir.

En chemin, nous croisons un nombre important d'Orvets (Anguis Fragilis). Cela serait il un présage ?

orvet_1.jpg

Proche du but, nous passons devant le gros fontis en eau. En contrebas, nous constatons avec joie également la présence de Tritons palmés et peut être de Tritons ponctués.

Gros_Fontis_aux_tritons_2.jpg

Devant la dangerosité de ce fontis et ses fortes pentes abrupts, nous ne pouvons que les observer à distance.

triton_palme_1.jpg

Nous continuons notre chemin vers l'autre fontis, plus accessible où nous avions trouvé les tritons palmés en Mars.

fontis_aux_tritons_1.jpg

La mare est toujours bien remplie malgré 2 semaines de beau temps.

fontis_aux_tritons_3.jpg

Les Tritons palmés sont toujours là, en pleine forme, gavés de larves de moustiques et de daphnies.

triton_palme_2.jpg

Il leur fallait un prédateur. Nous surprenons alors une Couleuvre à Collier (Natrix Natrix). Elle tente de fuir en se cachant sous l'eau. Natrix vient du latin qui signifie nageur.

natrix_natrix_27042010_2.jpg

Patient, nous attendons et celle-ci au bout de longues minutes quitte la mare pour se cacher dans les fourrés.

natrix_natrix_27042010_1.jpg

Cette couleuvre est un serpent non venimeux, inoffensif. C'est un serpent aquatique mais il peut s'éloigner de l'eau. Ils se trouvent parfois jusqu'à 3 km de l'eau. Leurs proies principales sont des amphibiens dont les Tritons, des crapauds, des grenouilles. Elles peuvent également se nourrir de souris et de micro-mammifères. Elles sont diurnes et aiment s'échauffer au soleil comme tous les serpents. Quand elles sont dérangées, elles ont tendance à nager rapidement à la surface de l'eau.

Lors de notre observation, celui que nous appelons le pollueur de la côte Bellevue a fait des siennes, en toute impunité comme d'habitude. Muni d'une pelleteuse, il se met à pousser des déchets en direction du fontis aux tritons. Du surplomb, des blocs se mettent à rouler à notre encontre, nous nous mettons à lui crier d'arrêter. Sourd, il finira par stopper ses activités du jour par lui même.

La Couleuvre à collier est le seul serpent recensé en Seine Saint-Denis.

La Couleuvre à Collier est protégée et classée en annexe III de la convention de Bonn. En France, toute chasse, capture ou commerce est interdite selon l’arrêté du 24 avril 1979.

jeudi 1 avril 2010

Les crapauds communs dans les mares et les bassins des Abbesses

Aux Abbesses de Gagny-Chelles, on adore les crapauds. On est raide dingue quand ils reviennent se reproduire dans nos mares et nos bassins. Et ce début du printemps, fut assez exceptionnelle et les points d'eau sont désormais pleins de pontes.

Pour rappel : En France, le Crapaud commun est protégé par l'arrêté du 22 juillet 1993 (article 1), et par la convention de Berne (annexe III). Cette espèce est donc à surveiller et à préserver.

bufo_male_1.jpg

Un beau mâle en attente d'une femelle.

bufo_male_3.jpg

Mais oui, elles vont arriver.

mare_abbesses_1.jpg

2 mares sans poisson en libre service.

bufo_couple_1.jpg

Un beau couple de retardataires pressés d'arriver à bon port.

bufo_couple_2.jpg

Le "crapauds Bus", transport gratuit jusqu'aux mares pour éviter qu'ils soient victimes de la circulation automobile.

Articles passés sur les crapauds communs des Abbesses :

Compte rendu de la visite des mares du Parc des Frênes de Montévrain (77144 )

A la demande de la mairie de Montévrain, nous avons réalisé une petite visite de repérage des mares du Parc des Frênes de cette commune de Seine et Marne située aux abords d'EuroDisney.

3 zones humides du parc ont donc été ainsi analysées :

  1. La mare du puits du gués
  2. La mare de l'ile aux poissons
  3. La mare du bois de la fontaine aux pommiers.

1. La mare du puits du gués :

mare_puits_du_gues2.jpg

Cette mare qui semble avoir été remaniée récemment. Les végétaux les plus représentés sont les suivants : le roseau commun (phragmite), la massette (Typha latifolia), Myriophylle en épis (Myriophyllum spicatum), Menthe aquatique (Mentha aquatica), Nymphéa (Nymphea alba ??). Le plancton est très abondant (Daphnies) sur les berges. La faune suivante a été observée : Naucore (Naucoris cimicoidesvue syn. Ilyochoris cimicoides), Gerris (Gerris lacustris) et des grenouilles vertes. Cette mare est relativement riche en insectes aquatiques et en petits crustacés.

grenouille_verte_1.jpg

Grenouille verte.

Les grenouilles vertes sont protégées en France, classées en annexes 4 et 5 de la directive habitats et classées à surveiller dans le livre rouge.

grenouille_verte_3.jpg

Grenouille verte.

Naucore_1.jpg

Naucore.

2.La mare de l'ile aux poissons :

Cette mare ancienne semble avoir été remise en eau que très récemment. L'endroit était resté quelque peu humide comme le prouve la présence constatée du roseau commun (phragmite) et Menthe aquatique (Mentha aquatica). Plancton est abondant mais biodiversité est pauvre. Le nombre important de larves de moustiques prouvent que le biotope ne s'est pas encore équilibré (absence de prédateur). Nous avons constaté la présence de larves de phryganes. Des Canards colvert ( Anas platyrhynchos ) étaient également présents sur la mare nouvellement en eau.

phrygane_1.jpg

Larve de phrygane dans son fourreau.

3.La mare du bois de la fontaine aux pommiers :

De très loin, la mare la plus intéressante. Celle-ci d'une taille plus modeste que les autres est alimentée par un petit ruisseau au courant faible qui la traverse. La mare est très herbeuse et peu profonde (70cm au plus profond). L'eau est claire et très oxygénée. La présence d'un herbier important favorise la diversité biologique de cette mare.

mare_aux_tritons_1.jpg

Mare du bois de la fontaine aux pommiers

La faune suivante a été identifiée : Présence importante de plancton (Daphnie et autres petits crustacés), Planorbes (Planorbis corneus) , Gerris (Gerris lacustris), Notonectes, et présence importante de Tritons palmés (Lissotriton helveticus). Une étude plus approfondie pourra mettre en évidence un nombre bien plus important d'espèces au niveau des insectes et autres mollusques. Nous estimons qu'au moins 40 tritons palmés se reproduisent dans cette mare (6 ont été observés très facilement lors de la visite de repérage).

triton_palme_3.jpg

Triton palmé mâle.

triton_palme_5.jpg

Triton palmé femelle.

Les Tritons Palmés sont protégés en France (Arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens et reptiles protégés sur l'ensemble du territoire) et classé "à surveiller" dans le livre rouge des vertébrés.

Les tritons palmés trouvent dans cette mare, un environnement adapté à leur reproduction : de la nourriture en abondance et un support d'herbe parfaitement adapté à la ponte de œufs. Les œufs sont des boules individuelles qui sont attachés sur les feuilles des plantes aquatiques. Environ 250 œufs sont pondus par femelle par an.

Les tritons et la biodiversité de cette mare sont menacés par la présence immédiate d'habitations, par l'utilisation de produits phyto-sanitaire dans les jardins, par de possibles captures illégales si les riverains découvrent leur présence, par la dénaturalisation des boisements et des prairies alentours et par l'absence de gestion différenciée du Parc de frênes.

Planorbe_1.jpg

Planorbe

Notonecte_1.jpg

Notonecte

- page 1 de 2