Le 25 mars 2009, Conseil d'Etat s'est prononcé en faveur de l'association Gagny Environnement et a confirmé l'annulation du Plan Local d'Urbanisme de la ville de Gagny.

Suite à cette annulation définitive, la municipalité de Gagny a "retravaillé" son Plan Local d'Urbanisme avec un cabinet spécialisé (So.R.E.P.A du groupe Verdi Ingénierie). Ce cabinet a réalisé conformément aux désirs de la mairie de Gagny un "projet d'aménagement et de développement durable".

Nous avons pris connaissance du contenu de ce projet (Document de travail V.2). Celui-ci spécifie, entre autres, les orientations spécifiques d'aménagement pour les anciennes carrières de Gagny dont la carrière Saint-Pierre.

Ainsi pour la carrière de l'Est, le projet propose les aménagements suivants :

De nos jours, la carrière de l'Est représente une vaste entité fermée, inaccessible du fait de l'insécurité liée à son ancienne activité de carrière. Le projet s'appuie en priorité sur la sécurisation du site (comblement des zones à risques). Ce dernier a pour vocation de rester en majeure partie en zone verte. Seuls les abords pourront être ouverts à l'urbanisation afin d'accueillir environ 300 logements (de part et d'autre du chemin de Meaux et au débouché de la rue Pablo Picasso) ainsi qu'un équipement sportif.

Voici la carte des aménagements proposés en 2010 :

plu2010.jpg

Afin de démontrer cette volonté très ancienne de la municipalité d'urbaniser la carrière Saint-Pierre, veuillez trouver ci-joint une carte des aménagements parue dans le Parisien en date du 08/02/2000 :

Extrait - Article du Parisien du 08/02/2000

L'avis des Abbesses de Gagny-Chelles sur ce projet :

Nous estimons que la Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF) de la carrière Saint-Pierre et des coteaux du Beauzet de Gagny-Chelles doit être préservée dans sa totalité et cela sans dénaturation ou autres aménagements. Un plan de gestion et de valorisation naturaliste adapté comme celui-ci proposé sur les coteaux du Beauzet à Chelles est privilégié.

Anca Projet Beauzet 1/14

Il y a des hectares hors ZNIEFF dans la carrière Saint-Pierre sur lesquelles des activités humaines "dite de loisirs" peuvent éventuellement être discutées mais le respect de la naturalité du site doit rester un axe fondamental.

Nous sommes donc fermement opposé au projet d'aménagement de la carrière Saint-Pierre rédigé par le cabinet So.R.E.PA dans le cadre du nouveau Plan Local d'Urbanisme et cela pour les raisons principales suivantes :

  1. Ce projet d'urbanisation entame fortement la Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique. Il est donc question de la destruction de milieux naturels remarquables reconnus par la Direction Régionale de l'ENvironnement (DIREN).
  2. Ce projet s'attaque à l'un des plus hauts lieux de la biodiversité d'Ile de France.
  3. Ce projet menace et/ou détruit des espèces rares et ou protégées qui font parties du patrimoine naturel régional et national.
  4. Les nuisances induites par l'urbanisation mettent en péril la naturalité de la carrière Saint-Pierre dans son ensemble.
  5. De part l'altitude de la carrière Saint-Pierre, l'impact de l'urbanisation sur les paysages sera visible depuis toutes les communes avoisinantes de la vallée de la marne (Chelles, Champs sur Marne, Gournay sur Marne, Montfermeil, Noisy le grand, ect.).
  6. L'urbanisation est prévue sur des lieux aux aléas forts de mouvements de terrains (présence de galeries de première et seconde masse dont les relevés sont incomplets voir inconnus).
  7. L'urbanisation est prévue sous des lignes à hautes tensions. Le principe de précaution se doit d'être considéré pour de nouvelles constructions.

Pour bien comprendre les motivations de la municipalité de Gagny et notre opposition de toujours à l'urbanisation de la carrière Saint-Pierre : voici une sélection d'articles parus sur notre site ces dernières années :