Chelles - Montguichet : les exploitants agricoles ont été choisis.

Depuis le rachat d'environ 115 hectares sur les 160 du Montguichet par l'Agence des Espaces Verts d'Ile de France, il a été question de valoriser les terres agricoles de ce haut de la biodiversité de l'Est Parisien.

Chelles - Montguichet : Depuis les boisements

Les champs du Montguichet depuis les boisements

Pour Rappel, le site du Montguichet est réparti sur les communes de Gagny, Montfermeil et Chelles. Il englobe l'ancienne carrière de pierre à plâtre dit "Saint-Pierre" de Gagny et la carrière Chelloise du Beauzet. Retourné au vivant sauvage depuis de nombreuses décennies, il héberge désormais de nombreuses espèces protégées ou à caractère patrimonial dont notamment 11 espèces d'orchidées sauvages ainsi qu'une faune remarquable en proche banlieue.

Lien vers le projet initial des Abbesses de Gagny-Chelles : http://blog.gagny-abbesses.info/public/Carrieres_Saint_Pierre/Projet/Abbesses_projet-beauzet_small-v7.pdf

Rappel : Article du Parisien de Mars 2013 : http://blog.gagny-abbesses.info/post/2013/03/03/Montguichet-Le-Parisien-%3A-l-Avenir-du-Poumon-Vert-se-dessine

Les Abbesses de Gagny-Chelles avaient, il y a plusieurs années, proposé un projet de préservation et de valorisation de ce site qui avait reçu le soutien officiel de la commune de Chelles et de la région Ile de France. Une partie des objectifs de ce projet a été reprise par l'AEV dans le cadre de l'élaboration de son plan d'aménagement et de gestion du site.

Montguichet_13042014_Ophrys_Mouche_01.jpg

Ophrys Mouche des lisières calcaires

Au cours des différents comités de suivi organisés par l'AEV ces 2 dernières années, nous avions pris position pour que les 50ha de terres agricoles classées en ENS (Espace Naturel Sensible) soient exploitées au travers de méthodes respectueuses du vivant qui y vit. Ainsi, nous avions demandé la mise en place d'exploitants en agriculture biologique.

IMG_0864.jpg

Un écureuil roux du Montguichet

Nos souhaits ont été exaucés. Le Montguichet devrait être exploité par 2 maraîchers ainsi que par un éleveur Ovin (Mouton) en agriculture biologique. Ils devraient travailler en étroite relation avec l'Association pour Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP) de Chelles : "Entre Dhuis et Marne" (http://amap.dhuismarne.free.fr).

Il y aura également un apiculteur gabinien (http://www.apinova.fr) qui devrait, au printemps prochain, installer une vingtaine de ruches à cadres ainsi qu'un rucher tronc pédagogique de type cévenol réalisé en collaboration avec l'association Lozérienne "L'Arbre aux Abeilles" (http://www.ruchetronc.fr).

Pour les autres exploitations (élevage Ovin et maraichage), le démarrage risque de prendre un peu plus de temps. En effet, le Plan Local d'Urbanisme (PLU) Chellois interdit la construction de serres ou de bâtiments agricoles sur le site. Le PLU de la commune doit donc être modifié. Comme c'est un processus long, l'installation de ces exploitants ne pourra se faire qu'à l'horizon 2016-2017.

Nous sommes satisfait de l'arrivée prochaine de ces exploitants qui sauront respecter ce site pour lequel nous sommes mobilisés depuis tant d'années. Nous souhaitons que les habitants des villes environnantes sauront saisir cette opportunité unique de pouvoir consommer des produits de qualité en circuits courts et faire le succès du projet de l'Agence des Espaces Verts.

La promotion de l'agriculture périurbaine est un des enjeux majeurs du Grand Paris de Demain. Nous espérons que ce genre d'initiative puisse se multiplier et devenir commun dans le paysage urbain d'Ile de France et d'ailleurs.

Cordialement,

Les Abbesses de Gagny-Chelles

http://www.montguichet.fr