Ce week-end, nous avons visualisé un film documentaire naturaliste québecois absolument exceptionnel.

La reine malade de Pascal Sanchez.

La-Reine-malade.jpg

Canada – 2010 – 89’58” Réalisateur : Pascal Sanchez Site internet : La reine malade

Synopsis :

''Sur un territoire lointain des Hautes-Laurentides au Québec, Anicet Desrochers travaille à recueillir du miel dans ses ruches. Depuis quelques années, il est inquiet. Les abeilles, ces insectes indispensables à l’équilibre de l’écosystème meurent par millions sans que personne ne comprenne exactement pourquoi.

familleanicet.jpg

Miels d'Anicet

Quelles sont les causes de cet effondrement ? L'utilisation abusive de pesticides ? Les monocultures ? Les nouvelles molécules introduites par les grands groupes industriels ? L'abeille est au coeur d'une hécatombe mondialisée : Amérique, Europe, Asie, tous les continents sont touchés.

La Reine malade raconte l’histoire inspirante d'un apiculteur qui tente d'abord de vivre de son métier. Bien ancré dans son coin de pays, il rêve d’une apiculture durable, d’un autre lien avec la nature et la façon d'en vivre. Alors que nombre de grands producteurs connaissent d'importantes difficultés, Anicet Desrochers travaille à faire la preuve par l’exemple que d’autres modèles agricoles sont possibles. Mais sera-t-il seulement capable de traverser la crise actuelle ?''

Notre critique du Film

Note - 10/10

Nous avons ressenti une émotion insoupçonnée en regardant ce film. Au delà de ce que nous savons déjà sur la disparition des abeilles, il y a dans ce film, l'âme de ceux qui tentent de s'harmoniser avec le vivant avec son lot de paradoxes et d'angoisses. Tenter d'entrer en communion avec des insectes est une aventure incroyable. Une épopée dangereuse, riche et intense qui mène au merveilleux de la vie, à l'essence même de l'existence. Car du haut de notre anthropocentrisme hautain, nous ne reconnaissons plus la valeur du vivant dont nous sommes issus. Tels des êtres aveugles, nous avançons "gaiement" vers l'anéantissement total de notre animalité. Ce film est exceptionnel, il est pour nous l'un des meilleurs documentaires naturalistes dont nous avons connaissance. Absolument Indispensable.

Cette histoire, c’est NOTRE histoire…Notre réalité à ma famille, à mon métier, à l’ensemble du monde apicole. – Anicet Desrochers

Une fragile histoire d’amour entre un homme et ses reines qui évoque, avec douceur, cette cohérence que les humains cherchent à trouver… – Laure Waridel, écosociologue et co-fondatrice d’Équiterre.

Voir la bande annonce du film :

Il est possible de se procurer le DVD du Film auprès des Anicets ou chez NICOMIEL.