Après Chelles (77500), Courtry (77181), Lognes (77185), Villeparisis (77270) , Carnetin (77400), Villevaudé (77410) et Claye-Souilly (77410), c'est au tour de Thorigny-sur-Marne de voter une motion pour sauvegarder l'Aqueduc de la Dhuis et la butte de l'Aulnay.

IMG_9587.JPG

l'Aqueduc de la Dhuis.

Une motion a donc été votée lors du dernier conseil municipal de la commune en date du 24/11/2011.

Thorigny-sur-marne_Logo

Conseil Municipal de Thorigny-sur-Marne

Objet : MOTION - PRESERVATION DE L’AQUEDUC DE LA DHUIS

Construit sous Napoléon III, l'aqueduc de la Dhuis (ou Dhuys) achemine l'eau de la Dhuys depuis l’Aisne et se termine dans le 20ème arrondissement de Paris.

Il est géré par Eaux de Paris.

Hormis le caractère historique de l'aqueduc et le fait que son parcours soit inclus dans plusieurs zones de protection des espaces verts et naturels y compris la faune, l'aménagement d'une longue liaison douce, porté par la CAMG, les communes concernées, et réalisé par l'AEV (Agence des Espaces Verts) a permis de développer ce couloir écologique, et de voir la fréquentation des promeneurs et randonneurs en nette augmentation.

6 millions d’euros ont été consacrés par l’AEV (Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France) à l’aménagement de l’emprise de l’Aqueduc de la Dhuis.

La ville de Paris envisagerait la cession de tronçons de l’Aqueduc de la Dhuis à la société Placoplatre (environ 6 hectares) sur les communes de Seine et Marne suivantes : Le Pin, Claye-Souilly, Villevaudé et Annet-sur-Marne, afin d’y exploiter des sous-sols gypseux à ciel ouvert.

Ce projet pourrait mettre en péril l’intégrité écologique de cette coulée verte et nuire gravement à ce véritable lieu de promenade et de respiration.

Ce projet ne semble pas pleinement correspondre au cadre définit par la convention de partenariat signée en février 2011 entre la Mairie de Paris et le Conseil général de Seine-et-Marne. Cette convention les engage mutuellement à soutenir pleinement un développement durable de la métropole.

Le Conseil municipal de Thorigny-sur-Marne s’oppose à toute opération qui viendrait altérer ou dénaturer la promenade de l'aqueduc de la Dhuis, nuisant ainsi à cette coulée verte et à ce symbole de la révolution hydraulique.