Dhuis_Coubron_17102011_02_Web.jpg

Notre aqueduc de la Dhuis

Extrait du compte-rendu du Conseil Municipal de Courtry en date du 10 Novembre 2011 :

Motion relative au soutien à la commune de Villevaudé quant à son refus de l’exploitation à ciel ouvert, du site de la Dhuis (GR14) par BPB Placoplâtre

Rapporteur : Monsieur Jean-Luc PILARD

Le Conseil Municipal,

Considérant

  • Que la convention entre l’AEV et la société des eaux de Paris arrive à échéance au 31 décembre 2011,
  • Que l’aqueduc est aujourd’hui menacé par l’exploitation de son sous-sol, à ciel ouvert, sur certaines communes,
  • Que la ville de Paris a clairement exprimé, dans un courrier adressé aux communes concernées, dont celle de Villevaudé, son souhait de vouloir céder l’exploitation de ce site à la société Placoplâtre,

Estimant,

  • Que l’aqueduc de la Dhuis appartient au patrimoine commun depuis le 19e siècle,
  • Que la promenade a été aménagée par l’Agence des Espaces Verts (GR14), pour un coût supérieur à 6 millions d’euros,
  • Qu’elle favorise le maintien de la biodiversité sur notre territoire, donc notre environnement,
  • Que le GR14 permet aux promeneurs et randonneurs de profiter d’un point de vue remarquable,
  • Que le GR14 crée un lien, une ceinture verte entre de nombreuses communes de deux départements,

Entendu l’exposé du rapporteur,

Le Conseil Municipal, après en avoir délibérer, à l’unanimité,

  • Souhaite attirer l’attention du Conseil Municipal de Paris, sur l’importance de cette coulée verte, pour le maintien de la biodiversité, du lien géographique et humain de notre territoire.
  • Déclare être solidaire de la Commune de Villevaudé, quant à son refus de voir l’exploitation de ce site, à ciel ouvert.

Affirme rester vigilante, quant à l’avenir de ce site remarquable.