EUROPE ECOLOGIE LES VERTS (EELV) SEINE-ET-MARNE      

Lundi 31 octobre - Communiqué de presse Contact Franck Rolland (06 85 27 16 10 - franckrolland@yahoo.fr)

LOGO EELV  

Protégeons notre environnement : Non à la « destruction « de la trame verte  de l’Aqueduc de la Dhuis !

  La « trame verte » de l’Aqueduc de la Dhuis, située au nord-ouest de la Seine-et-Marne passe par les communes d’Annet-sur-Marne, Villevaudé, Claye-Souilly et Le Pin. La ville de Paris est propriétaire de certaines parcelles de cette trame.

Dhuis_Coubron_17102011_01_Web.jpg

L'aqueduc de la Dhuis

Aujourd’hui, cette "trame verte" unique localement en terme de satisfaction d' une légitime demande sociale de nature ,ce véritable patrimoine environnemental, historique, paysager est menacé par un projet d’exploitation d’une carrière de gypse à ciel ouvert. Lieu de randonnée pour piétons et cyclistes, lieu de beauté par ses paysages, véritable réserve de biodiversité, cette espace, ce corridor biologique de près de 5 km, réaménagé il y a peu pour 6 millions d’euros par l’Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France et Eau de Paris, ne peut être détruit :  

L’Aqueduc de la Dhuis doit être préservé définitivement.

En effet, on ne peut sacrifier une trame verte pour l’exploitation de gypse, une roche qui sert à la fabrication du plâtre, par le simple fait que BPP Placoplatre, filiale de Saint-Gobain, souhaite exploiter ces terres à ciel ouvert alors qu’elle pourrait opter pour une exploitation souterraine, moins nuisible à l’environnement.

Villevaude_30102011_Lafarge_03.jpg

Exemple d'une carrière de gypse à ciel ouvert.

 

EELV 77 demande donc que :

  • La ville de Paris ne procède pas à la vente de ses parcelles à Placoplatre.
  • Les communes d’Annet-sur-Marne , Claye-Souilly, Le Pin et Villevaudé empêchent la vente de parcelles situées sur leur territoire.
  • Le conseil général 77, conformément à ses objectifs affirmés dans le domaine de la préservation de l’environnement, émette un avis et un vote défavorables à tout projet visant à détruire cette « trame » verte.
  • Le conseil régional d’Ile-de-France, conformément à ses objectifs affirmés dans le domaine de la préservation de l’environnement, émette un avis et un vote défavorables à tout projet  visant à détruire cette trame verte.
  • Les différents partenaires et protagonistes de ce dossier se concertent pour trouver la solution la plus respectueuse de l'environnement et du cadre de vie des Seine-et-Marnais.

  EELV 77 continuera  donc, comme il a été le premier à le faire, à soutenir toutes initiatives citoyennes et associatives visant à lutter contre ce projet scandaleux.  

  • Caroline Pinet, co-secrétaire EELV 77
  • Antoine Parodi, co-secrétaire EELV 77
  • Paul Athuil, président du groupe des élu-es EELV de Chelles
  • Jean Dey,  président du groupe Démocratie Ecologie du Conseil Général 77
  • Renaud Hee, responsable du groupe Vent de Nord-Ouest
  • Alexandre Pasche, responsable du groupe EELV Marne et Chantereine
  • Liliane Pays, conseillère régionale Ile-de-France EELV
  • Franck Rolland, président du groupe des élu-es EELV de Villeparisis