Le dimanche 21 Mars 2010, nous avions découvert la présence de tritons palmés dans un fontis en eau de la carrière Saint-Pierre : Les tritons palmés de la carrière Saint-Pierre de Gagny.

En cette fin du mois d'Avril, nous avons décidé de revenir les voir.

En chemin, nous croisons un nombre important d'Orvets (Anguis Fragilis). Cela serait il un présage ?

orvet_1.jpg

Proche du but, nous passons devant le gros fontis en eau. En contrebas, nous constatons avec joie également la présence de Tritons palmés et peut être de Tritons ponctués.

Gros_Fontis_aux_tritons_2.jpg

Devant la dangerosité de ce fontis et ses fortes pentes abrupts, nous ne pouvons que les observer à distance.

triton_palme_1.jpg

Nous continuons notre chemin vers l'autre fontis, plus accessible où nous avions trouvé les tritons palmés en Mars.

fontis_aux_tritons_1.jpg

La mare est toujours bien remplie malgré 2 semaines de beau temps.

fontis_aux_tritons_3.jpg

Les Tritons palmés sont toujours là, en pleine forme, gavés de larves de moustiques et de daphnies.

triton_palme_2.jpg

Il leur fallait un prédateur. Nous surprenons alors une Couleuvre à Collier (Natrix Natrix). Elle tente de fuir en se cachant sous l'eau. Natrix vient du latin qui signifie nageur.

natrix_natrix_27042010_2.jpg

Patient, nous attendons et celle-ci au bout de longues minutes quitte la mare pour se cacher dans les fourrés.

natrix_natrix_27042010_1.jpg

Cette couleuvre est un serpent non venimeux, inoffensif. C'est un serpent aquatique mais il peut s'éloigner de l'eau. Ils se trouvent parfois jusqu'à 3 km de l'eau. Leurs proies principales sont des amphibiens dont les Tritons, des crapauds, des grenouilles. Elles peuvent également se nourrir de souris et de micro-mammifères. Elles sont diurnes et aiment s'échauffer au soleil comme tous les serpents. Quand elles sont dérangées, elles ont tendance à nager rapidement à la surface de l'eau.

Lors de notre observation, celui que nous appelons le pollueur de la côte Bellevue a fait des siennes, en toute impunité comme d'habitude. Muni d'une pelleteuse, il se met à pousser des déchets en direction du fontis aux tritons. Du surplomb, des blocs se mettent à rouler à notre encontre, nous nous mettons à lui crier d'arrêter. Sourd, il finira par stopper ses activités du jour par lui même.

La Couleuvre à collier est le seul serpent recensé en Seine Saint-Denis.

La Couleuvre à Collier est protégée et classée en annexe III de la convention de Bonn. En France, toute chasse, capture ou commerce est interdite selon l’arrêté du 24 avril 1979.