La lettre de soutien complète :

Logo région Ile de France

Madame Annie Pitolet Présidente

Association ANCA 44, avenue des Fauvettes 93360 NEUILLY-PLAISANCE

OBJET : Demande d’avis sur le projet développé par votre association sur le Mont Guichet à Chelles (77)

Madame la Présidente,

Vous avez saisi mes services ainsi que ceux de l’Agence des Espaces Verts de la Région Ile de France, afin d’avoir un avis sur le projet que vous souhaitez développer avec l’appui de la Fondation Placoplâtre sur le Mont Guichet à Chelles.

Depuis 2000, lors de la création du Périmètre régional d’intervention foncière du Mont Guichet (Chelles), la Région Ile-de-France en accord avec les élus locaux et le Conseil général de Seine-et-Marne a décidé la préservation et la valorisation de ce site avec les objectifs de valorisation des milieux forestiers de coteaux et des milieux naturels associés, de préservation de l’agriculture, d’aménagement pour une ouverture au public.

Aujourd’hui, la Région ile de France vient de débuter les acquisitions, mais n’est cependant pas encore propriétaire d’une surface suffisamment importante pour pouvoir mettre en œuvre le projet qu’elle envisage de valorisation de la biodiversité et d’accueil du public.

Sur ce site, une majorité des terrains, anciennement exploités pour le gypse, appartiennent à la société Saint-Gobain. Ceux-ci ne sont pas entretenus sur la partie forestière et naturelle depuis une trentaine d’années. Par ailleurs, ce site est une ZNIEFF avec la présence d’un certain nombre d’espèces protégées ou rares et des habitats remarquables en Ile-de-France, nécessitant la mise en place d’un plan de gestion adapté pour leur préservation. Effectivement la fermeture progressive (par enfrichement) des milieux entraine la disparition des espèces remarquables de faune ou de flore inféodées aux pelouses.

Dans ce contexte, votre association, l’ANCA a proposé un plan de gestion permettant le maintien et la valorisation de la biodiversité. Le projet que vous présentez semble aller dans le sens de la préservation et de la valorisation des habitats et des espèces remarquables du secteur. Lorsque la Région sera propriétaire d’un ensemble significatif, le projet sera construit avec les acteurs et partenaires locaux, et prendra en compte les contraintes locales en termes d’agriculture. Néanmoins, dans cette attente, je ne peux donner qu’un avis favorable à votre proposition qui va dans le sens de la démarche mise en place par les collectivités territoriales depuis 2000. Effectivement, une intervention de votre association réduira l’érosion de la biodiversité et inscrira ce site dans sa valorisation future.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’expression de mes sentiments distingués.

Jean-Paul HUCHON