Comme souvent dans l'avenue Paul de Kock, on papote dans la rue. Et pour fêter le bac des jeunes, pourquoi ne pas boire un verre. Et puis pourquoi ne pas s'installer directement dans la rue ?

Quelques plots du chantier d'assainissement de l'avenue et des palettes en bois et voila que l'on s'installe.

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

Et puis pourquoi ne pas retenir ou aller chercher les voisins qui passent ? Plus on est nombreux mieux c'est.

Et puis pour détendre l'atmosphère pourquoi ne pas goûter la liqueur de prunes du futur jardin associatif des Abbesses sponsorisée par l'association les Abbesses de Gagny-Chelles ?

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

La recette de la liqueur des abbesses est la suivante :

  • 50 cl de sirop de prunes (Prunus domestica, Prunes bleues ou quetsches, sucre de canne bio non rafiné, miel d'acacia)
  • 2 cl d'extrait de vanille naturel
  • Un bâton de vanille
  • Un bout d'écorce de cannelle
  • 50 cl de rhum Trois Rivière à 62° (le degré d'alcool est très important)

Les jeunes s'occupent de la sono :

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

Après quelques verres l'ambiance commence à chauffer, c'est le moment de commander les pizzas qui seront offertes par les Abbesses de Gagny-Chelles.

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

En hommage au Roi de la Pop, même les anciens s'essaient au MoonWalk :

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

Mais attention aux déhanchés violents, un rétroviseur n'a pas supporté la fougue d'un ancien (ce dernier a remboursé les frais de réparation à son jeune propriétaire lui même acteur de la fête) :

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

Des jeunes sortent pour se joindre à la fine équipe et installent un barbecue dans l'avenue, après les pizzas c'est l'heure des brochettes et des merguez :

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

Et jusque tard dans la nuit...

13072009 - La fête improvisée de l'avenue Paul de Kock

NO COMMENT, Cela se passe comme ça aux Abbesses de Gagny-Chelles !!!!