Le 4 Avril 2009, nous avions tenté sur site de convaincre Mr Teulet en sa qualité de Maire de Gagny d'abandonner son projet de construire un gymnase sur la Zone d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique et de trouver un autre emplacement. Sur la parcelle prévue pour le futur gymnase Théodore Monod, nous avions essayé de lui expliquer l'intérêt écologique de ce secteur.

Comme nous étions au printemps, il nous a été difficile ce jour là de lui présenter des espèces rares menacées par ce projet. Cette réunion fut donc un nouvel échec dans nos tentatives de négociation pour préserver ce lieu important pour la biodiversité de l'Est Parisien.

Pour justement, démontrer l'intérêt écologique du petit vallon et de ses environs directement menacé par le projet municipal, voici des photos et des observations de plantes et de faunes rares réalisées dans le courant du mois de Mai 2009.

Il ne s'agit pas d'une étude exhaustive des biotopes du secteur mais une présentation de quelques unes des observations botaniques majeures réalisées dans le courant du mois de Mai 2009.

Les orchidées sauvages :

L'Orchis Pyramidal (8 pieds ont été observés sur la parcelle prévue par le gymnase)

Orchis pyramidal

L'Orchis Militaire (1 seul pied observé dans le petit vallon - Très rare en Seine-Saint-Denis) :

Orchis militaire

Orchis militaire

Observation nouvelle en 2009*

La Listère à feuilles ovales (Une trentaine de pieds ont été observés dans le petit vallon) :

La listère à feuilles ovales (Listera ovata)

Observation nouvelle en 2009*

Les plantes rares des pelouses calcaro-marneuses du secteur :

(Il convient de signaler qu'il y a bien d'autres plantes un peu moins rares observées au mois de Mai 2009 qui présentent un intérêt fort pour la biodiversité. Citons par exemple le carex glauque, le lin purgatif, le Lotus Maritimus, le Panicault, la Gaude, la Réglisse Bâtarde ect.) :

Rhinanthe à crête de coq (Nombreux pieds sur la parcelle prévue pour la gymnase - Assez rare en Seine-Saint-Denis car il n'existe que 2 autres stations connues dans le département) :

Rhinanthe à crête de coq

Epiaire droite (10 pieds observés sur la parcelle du Gymnase - Très rare, c'est la seule station connue en Seine-Saint-Denis) :

Epaire_droite

Coqueret ou Amour en cage (Plusieurs pieds observés sur la parcelle du Gymnase, Très rare à l'état sauvage, c'est la seule station connue en Seine-Saint-Denis) :

alkekenge_-ou-amour-en-cage.jpg

La preuve que la parcelle prévue pour le gymnase est un lieu de ponte important pour les mantes religieuses :

En effet, un grand nombre d'oothèques de Mante Religieuse (Membrane-coque qui protège la ponte) ont été observés sur le site prévu pour édifier le gymnase Théodore Monod.

Oothèque de Mante Religieuse

Ce site est donc sans nulle-doute d'une grande importante pour la reproduction de cet insecte protégé en région Ile de France. Voici la photo d'un spécimen adulte prise dans la carrière Saint-Pierre en août 2008 :

Mante-Religieuse_1.jpg