L'Alisier de Fontainebleau (Sorbus latifolia) est un arbre de 3 à 15 mètres protégé au niveau National. C'est l'arbre qui a déterminé la ZNIEFF* de la carrière Saint-Pierre et de la côte du Beauzet (C'est la présence de celui-ci qui a été cruciale pour le classement de ce secteur).

En effet, la carrière du Beauzet est la plus grande station de cet arbre en dehors de la forêt de Fontainebleau. Il serait une hybridation entre l'Alisier Blanc et l'Alisier Torminal apparue en forêt de Fontainebleau. Cette espèce endémique est connue depuis le XVIIIe siècle.

Alisier-de-fontainebleau_ps_1.JPG

Bien plus que l'Alisier torminal, Cet arbre est très exigeant au niveau de la nature des sols : Marnes, gypses ou calcaire de Brie dans l'Est Parisien, Grès à Fontainebleau, ces sols sont très minéraux, plutôt secs et sans humus. Les jeunes plants n'apparaissent qu'en plein soleil au sein des pelouses et des broussailles.

Alisier-de-fontainebleau_centenaire_4.JPG

Il pousse très droit, vigoureusement, avec un port d'érable sycomore dans les vergers abandonnés des coteaux de l'est Parisien avec des poiriers et pruniers. Il pousse également sur des falaises de Gypse ou à la lisière des bois calcaires.

L'éveil des Alisiers

Les feuilles sont lobées, mais moins visibles que les lobes de l'alisier torminal, contrairement à l'alisier blanc les dents sont pointues. Le dessous des feuilles reste blanc bien que le dessus fonce un peu durant l'été.

Alisier-de-fontainebleau_ps_4.JPG

(*) Zone Naturelle d'Intérêt Floristique et Faunistique.

Source: http://association.anca.free.fr/ANCA-alisiers.html, Atlas de la flore sauvage de Seine-Saint-Denis.