Voici un commentaire, que nous reçu le 30 Octobre 2008 d'Hugo Marchioni, il est particulièrement sympathique et raconte des souvenirs de la carrière Saint-Pierre et Bausset (ou Beauzet) et des cours d'eau de notre secteur. Nous avons décidé de mettre en avant cette passion partagée.

Bonjour,

Je suis tombé sur votre site par hasard et je le trouve formidable !

Je suis né à Villemomble tout près de Gagny, j'y ai passé enfance et adolescence.

J'ai eu l'occasion d'arpenter toute la zone des carrières avec tout particulièrement une grande passion pour les sources et petits cours d'eau qui en sont issus (ça a d'ailleurs été déterminant dans le choix de ma carrière professionnelle...).

J'ai donc pu voir toutes ces petites sources et suivre leurs écoulements vers le réseau d'eau usées les collectant.

Carte postale : Chelles - Le ru des pissottes (Un coin de paysage)

Je me souviens d'une descendant de Montguichet, au dessus du stade derrière l'Arena qui avait la particularité de pétrifier dans une gangue minéralisée les objets tombés dedans (feuilles, petites branches...).

La source pétrifiante de Montguichet

Source : Alain Thellier (ANCA) en date du 13/01/2007 - Morceaux de bois pétrifiés par l'eau calcaire de la source de Montguichet.

Je me souviens aussi être aller voir le trou Brugnotte, au pied de la cote de Beauzet, un site très particulier à l'atmosphère étrange, un gouffre naturel dans une végétation luxuriante, en forme d'entonnoir effondré où les eaux d'une autre petite source proche venaient se perdre pour ne plus reparaître.

carriere_bausset.JPG

Un endroit merveilleux!

Sans oublier les impressionnants fontis que l'on pouvait voir en surface dans les zones hautes de la carrière et qui avaient engloutis une partie de la végétation et de ce qui se trouvait au dessus comme un emporte-pièce immense avec des bords nets et verticaux, très dangereux par ailleurs...

lac_fontis_2.jpg

On pouvait voir aussi en remontant la rue des Sources et la route longeant la zone du fort en allant vers l'église Saint-André, au pied des maisons, un ru servant plus ou moins d'égout et recouvert de larges grilles s'écoulant vers les Abbesses et le Chesnay.

Il y a aussi la Chantereine que j'ai eu l'occasion de suivre des Coudreaux à la Marne, mais ce n'est plus le quartier des Abesses...!

Grâce à vous, plein de bons souvenirs me sont revenus, je vous en remercie...

Hugo Marchioni