Un petit tour par la nomenclature :

  • Règne : Plantae (caractérisé principalement par des cellules possédant un noyau)
  • Sous-règne : Tracheobionta (plantes à graines ou spermaphytes)
  • Embranchement : Magnoliophyta (plantes à fleurs ou angiospermes)
  • Classe : Liliopsida (un seul cotylédon sur l'embryon évoluant en une préfeuille)
  • Ordre : Orchidales
  • Famille : Orchidaceae (plantes herbacées de type autotrophes ou saprophytes, terrestres ou épiphytes)
  • Genre : Himantoglossum (muni de 2 gros tubercules ovoïdes, lobe médian du labelle long et enroulé)
  • Espèce : hircinum

La signification de son nom botanique :

Etymologiquement son Genre viendrait de -imanto : lanière et de -glossa pour langue. Cela fait allusion à la forme allongée et étroite du labelle.

Pour son nom d’espèce, hircinum signifie « à odeur » de bouc.

Dressons-lui le portrait :

C’est une plante herbacée robuste et vivace pouvant atteindre une hauteur de 20 à 110 cm. Il est de teinte générale vert jaunâtre à vert blanchâtre.

L'Orchis Bouc

Source : Anthony Marques

La fleur est verdâtre bordée de pourpre, les sépales et les pétales sont rassemblés en casque.

Sous le casque, la base du labelle est blanche, maculée de taches pourpres. Il possède un lobe médian très long, en lanière torsadée et bifide à son extrémité

Les lobes latéraux également en lanière sont nettement plus courts.

L’éperon est court et légèrement courbé labelle très allongé, enroulé plus ou moins déployé à l'horizontal à floraison. L’orchis bouc a de nombreuses feuilles avec une inflorescence cylindrique assez dense. Son inflorescence se caractérise par un épi simple, long de 10 à 30 cm, comprenant 20 à 80 fleurs.

Il est hermaphrodite avec une odeur forte, caractéristique, proche de celle du bouc. On aime ou on n’aime pas

L'Orchis Bouc

Comment se reproduit-il ?

La pollinisation est entomogame c'est-à-dire qu’elle s’effectue grâce aux insectes. En effet, les fleurs ne sont peu voire pas nectarifères avec des parfums agréables ou désagréables qui sont généralement forts. Les pollinisateurs sont divers, on retrouve principalement les bourdons, les abeilles, les frelons, les mouches, les papillons, certains scarabées et cétoines.

La dissémination des graines est anémochore c'est-à-dire quelle se fait à l’aide du vent donc ne vous étonnez pas si un jour vous en trouvez ce bouc dans vôtre jardin !

L'Orchis Bouc

Où peut-on le localiser ?

Elle fleurie en France de mai à juillet. Purement calcicole, Himantoglossum hircinum se retrouve le long des chemins, sur des talus herbeux, toujours en pleine lumière. Cette espèce pionnière est souvent le premier de la "Tribu" des Orchidées à conquérir un nouveau territoire. Il affectionne les endroits arides,

Au niveau de la région Ile-de-France, il est localisé en banlieue Est, où il atteint sa limite Nord. Il est très généralement rare et peu vigoureux sauf au Coteau d'Avron où il prospère

Lors de vos promenades pensez à prendre des photos et n’hésitez pas à nous les faire parvenir.

Bien que cette espèce ne soit pas protégée en Ile-de-France, il est interdit de les cueillir pour le bien de leur survie !

Sources pour la réalisation de ce document :

  • Le guide des orchidées de France, du Benelux et de la Suisse - Pierre Delforge - Edition Nestlé
  • http://ophrys.bbactif.com/index.htm
  • http://wikipédia.fr
  • http://orchidées.fr
Un article réalisé pour vous par Anthony Marques.